mardi 18 janvier 2011

Le système nerveux sympathique selon Sahaja Yoga



« Dans le corps humain se trouvent trois systèmes nerveux différents. Le premier est le système nerveux central, le deuxième est le système nerveux sympathique qui a un côté gauche et un côté droit et le troisième est le système nerveux parasympathique.

Le système nerveux sympathique est lié à l'urgence. Par exemple, dans la forêt, si quelqu'un aperçoit un tigre, il se met rapidement à courir. Face à cette urgence, le rythme cardiaque va s'accélèrer considérablement. C'est le résultat de l'action du système nerveux sympathique qui revient à la normale sous l'action du système nerveux parasympathique, qui se trouve au milieu des deux système sympathiques droit et gauche.
Je ne sais pas si la science médicale est arrivée ou non à la conclusion que les deux côtés du système sympathique agissent de façon opposée, puisqu'ils sont complémentaires.

Par exemple, le système nerveux sympathique gauche est nourri par un canal subtil, appelé Ida Nadi (le canal lunaire), et le côté droit par un canal appelé Pingala Nadi (le canal solaire).
L’Ida Nadi donne à l'être humain son côté émotionnel. Dans notre subconscient, le passé est enregistré par delà le canal de l'Ida. Le subconscient est le passé : le passé d'aujourd'hui, celui d’hier, le passé de cette vie-ci, le passé des vies antérieures et finalement, le passé de tout ce qui a été créé depuis le commencement de la Création, le subconscient collectif.
Toutes ces zones sont placées verticalement, les unes après les autres, et non horizontalement. Il n'est pas nécessaire de traverser toutes ces zones du subconscient pour son évolution contrairement à ce que disent de nombreux psychologues.

L'autre canal, le Pingala Nadi, agit au niveau physique et mental, c'est à dire pour le travail intellectuel des êtres humains. Au centre se trouve le parasympathique, formé par les boucles des deux systèmes sympathiques gauche et droit. Ainsi, à chaque fois que le système nerveux sympathique est épuisé suite à des urgences, le parasympathique détend et alimente ces deux canaux et aide finalement les systèmes sympathiques.
A chaque fois que ces boucles se rejoignent, les centres d'énergies ainsi formés sont appelés chakras. Ces boucles correspondent aux gènes, qui sont également affectés par l'activité quotidienne de notre système nerveux sympathique gauche et droit.
Le système parasympathique, qui est au centre, est nourri par un autre canal, appelé Sushumna Nadi (le canal de l'évolution). Tout ce que nous avons accompli dans notre évolution est enregistré et établi dans ce système nerveux central....

Il existe une autre énergie résiduelle qui est enroulée sur elle-même ans l'os triangulaire appelé sacrum et qui reste latente. “Energie résiduelle” signifie l'énergie originelle fondamentale qui ne s'est pas divisée.Lorsque l'Energie divine tombe sur le cerveau du fœtus pleinement développé, cerveau semblable à un prisme, elle se sépare en trois catégories. C'est du à la réfraction. L'énergie qui tombe sur les côtés du cerveau, le traverse pour former le système nerveux sympathique.

Mais lorsque cette Energie divine tombe sur le sommet du cerveau qui est comme un prisme, l'énergie originelle, sans aucune réfraction, descend et s'enroule dans le sacrum en tant que Kundalini. Peut-être que les Grecs savaient que cet os était sacré, c'est pourquoi ils l'ont appelé “sacrum”. Cette énergie originelle et complète est enroulée en trois tours et demi, ce qui est un état de repos, potentiel. Le système subtil que nous avons en nous est inné.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Meta Modern Era, chapitre 11, 1995
Plus sur : http://www.stop-au-stress.fr/
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire