mercredi 5 janvier 2011

Le mouvement de la création selon Sahaja Yoga


«La combinaison de ces trois qualités (sat-chit-anand) distingue et créé trois types de phénomènes. “Anand”, la joie, a fusionné de l'intérieur avec la Création de Dieu et la Vérité. Au moment où la joie commence à se mettre en mouvement avec la Création, la Création démarre. Elle se déplace d'abord à partir de stade de la Vérité “sat”, jusqu'à celui de “asat”, qui est la non-vérité, l'illusion, la Maya. Et à ce moment là, la Création commence à agir; et quand elle commence à se mettre en marche, la joie, qui est sur la côté gauche, le côté émotionnel de Dieu, commence aussi à devenir de plus en plus grossière, brute, jusqu'à ce qu'ils atteignent un stade où il n'y a, peut-on dire, qu'une obscurité complète du Tamo guna, une cessation complète de la Créativité et un sommeil total de la Joie. Est-ce plus clair? Vous comprendrez maintenant, ce que sont Mahalakshmi, Mahakali et Mahasaraswati. C'est pourquoi le Christ a dit: “Je suis la lumière”, car il représente le “Sat”, la lumière de Dieu.C'est lorsque la lumière de Dieu devient absolument brute, dormante ou morte, qu'elle (démarre) alors la deuxième étape de la Création. Toutes ces choses deviennent de plus en plus profondes et de plus en plus grossières, brutes. C'est une partie de la parabole. Ensuite, l'autre partie de la parabole commence lorsque (ces choses) retournent de nouveau vers Dieu Tout-Puissant. Ce processus commence à devenir progressivement de plus en plus élevé, de plus en plus subtil, de plus en plus fin. En fin de compte, dans ce raffinement, la lumière agit pour le processus de l'évolution. Progressivement, les parties les plus grossières commencent à devenir illuminées....Peu à peu, même la joie commence à devenir de plus en plus subtile. Nous pouvons dire qu'elle est belle : la joie humaine est beaucoup plus belle que celle des animaux. Donc, la joie commence aussi à changer de manifestation, dans le sens où l'on commence à avoir en main un éventail de joies de plus en plus large. Par exemple, un chien n'a pas le sens de la beauté, ni de la décence. Donc, en tant qu'être humain, on atteint un certain stade où l'on développe son “Sat”, qui est la perception. A ce stade, on développe aussi la joie, on développe également l'action créative. Maintenant, vous voyez comment la créativité de Dieu passe entre les mains de l'homme quand celui-ci apparaît, comment la joie de Dieu passe aussi entre ses mains, et comment la lumière de Dieu pénètre dans le cœur de l'homme en tant qu'Esprit.» Shri Mataji Nirmala Devi, sur l'Esprit, Circa 1983, publié dans “Nirmala Yoga” Vol.3 No. 16

Dans cet extrait, le mot “sat” a trois valeurs. C'est la Vérité de Dieu, base de la Création et cette Vérité a le sens d'Absolu. C'est aussi le représentant de Jésus Christ car la Vérité “Sat” est ici synonyme de la lumière de Dieu. Donc l'Absolu se manifeste d'abord en tant que lumière; la première manifestation dans le cosmos est le Aum ou Omkara, en d'autres termes Jésus ou le Logos, qui appararaît simultanément avec cette lumière. Lorsque les mammifères évoluent jusqu'à l'homo sapiens, ils atteignent le stade où ils développent une perception du monde, une conscience du monde, ce qui n'est pas encore une consience d'eux-mêmes. C'est le “Sat” de l'homme, la lumière de son Esprit qui commence à évoluer. La joie et la créativité se développent alors simultanément avec cette perception du monde. Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire