vendredi 22 décembre 2017

Le bon sens est opposé à l'ego

« Il faudrait utiliser son bon sens et cela ne peut se faire que lorsqu'il n'y a pas d'ego. C'est l'ego qui ne peut pas être du bon sens : "parce que j'aime ceci, je fais cela". Mais ce "je" est un ego aveugle, sans discernement, stupide. Donc, en fin de compte, nous faisons des choses stupides. On devrait avoir du bon sens, que l'on peut apprendre en se débarrassant de cet ego. Or, les gens disent : "Mère, comment se débarrasser de l'ego?" C'est très simple, vous devez levez le canal gauche 108 fois, selon Sahaja Yoga. Vous devez pardonner aux gens, selon Sahaja Yoga. Et vous pouvez vous observer vous-mêmes. En premier, voyez si vous observez les autres ou si vous vous observez. Déjà, en premier.

Par exemple, une fois, une dame voyageait avec moi, une très vieille dame et parlait ainsi: "Cet homme est beau, cet homme n'est pas beau, cette femme est belle, elle est jolie". Je ne faisais que la regarder. Je me suis dit: "Cette femme insensée, elle sera vraiment devenir folle quand on sera arrivés. Elle regarde chaque personne, juge tout le monde, décrète qui est beau, qui ne l'est pas." Et tous ceux qu'elle appelait beaux, Je les trouvait laids.

Alors J'ai abandonné (ma réserve). J'ai dit : "Vous feriez mieux de décider. Je n'ai jamais essayé ces choses-là". Puis "Cet homme n'est pas bon, il est un tempérament très colérique, il est comme ceci et comme cela, il parle comme ça, il marche comme ça, il ne devrait pas avoir cette apparence." Se mêlant des affaires des autres.
Vous leur dites n'importe quoi, ils vont continuer à bouger la tête comme ça: Shri Mataji dit non avec la tête, en partant de la droite vers la gauche.
"Oh, comment ont-ils pu agir ainsi?" Mais vous-mêmes vous le faites!
S'ils doivent dire oui, alors ils le feront dix fois: Shri Mataji dit oui tout en parlant - oui, oui, oui, oui.
S'ils doivent dire non, ils continueront à dire: Shri Mataji dit non en parlant - non, non, non, non.
Il n'y a pas de bon sens. Pourquoi bouger le cou autant de fois? Vous voyez, si quelqu'un parle comme cela, vous n'êtes pas obligés de réagir tout le temps.

Mais c’est autre chose, une réaction interne. La première est externe: regarder tout le monde, juger tout le monde: "Oh, je n'aime pas cette station; c'est trop sale, cette salle de bain n'est pas bonne, cette pièce n'est pas bonne, cette chose n'est pas bonne." Et ainsi de suite, comme si vous étiez la reine d'Angleterre. Même, cela pourrait être encore plus que ça, parce qu'elle n'est même pas autorisée à choisir sa robe; Le Parlement doit en décider. La pauvre ne peut avoir aucun ego, la pauvre. Elle doit choisir quelle robe elle doit porter pour une occasion particulière; si le Parlement dit oui, elle la porte. Si il dit non, c’est non, gros problème, pour eux.
Mais pour nous, qui sommes libres, nous devons avoir du bon sens pour comprendre ce qu'il faut faire, où le faire, quoi dire, comment parler, mais quand il y a de l'ego, on ne peut pas avoir de bon sens.

Et c'est la raison pour laquelle Je pense que les Occidentaux sont devenus aussi stupides sur tant de choses. Quoi que Je vois, c’est l’opposé : nous les Indiens, il se peut que nous soyons des gens pauvres; dans les villages, ils ne sont pas aussi éduqués. Vous êtes tous des gens très bien éduqués, tout est là, mais tout provient de l'ego, donc le bon sens fait défaut. Or, ceux qui s'occupent de la Terre Mère, comme les agriculteurs, ont beaucoup de bon sens.
Donc, en Hollande, Je pensais que les gens auraient beaucoup de bon sens parce que ce sont des agriculteurs, vous voyez. Quand Je suis arrivée en 1965, ils étaient mieux, beaucoup mieux, pas aussi absurdes. Ils étaient bien habillés, gentils, sensés, solides. Bien sûr, J'ai rencontré des personnes assez âgées, il faut le dire, mais J'ai été surprise que sur le marché, on ne pouvait pas trouver de transistor fabriqué en Hollande, on ne pouvait rien trouvé de fait en Hollande. Alors J'ai dit: "Comment se fait-il que vous ne fabriquiez rien, pas de machines?" Il m’a dit: "Pourquoi le faire? Pour vingt-cinq bulbes de tulipes- à l'époque- nous obtient un transistor fait au Japon, alors pourquoi devrions-nous fabriquer des transistors?" C’est du bon sens! »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Boomi puja, La Haye, 05/07/1985 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire