jeudi 16 novembre 2017

Laquelle des trois Puissances génère la Kundalini?


« Maintenant, quand nous savons que les trois canaux qui travaillent en nous, Mahakali, Mahalakshmi et Mahasaraswati, les trois Puissances d'Ida, de Pingala et de la Sushumna, qui créent le subconscient, le pré-conscient et le conscient, travaillent dans notre conscience, cela signifie que nous en sommes conscients. Nous sommes conscients de notre système nerveux sympathique gauche et droit, c'est-à-dire Ida et Pingala.
Nous ne sommes pas conscients du parasympathique. Cela signifie que nous pouvons augmenter le taux de battements du cœur, nous pouvons augmenter le taux de notre respiration mais nous ne pouvons pas les diminuer. Diminuer, ou comme vous dites, abaisser le taux, est effectué par le parasympathique. Donc le parasympathique est actif, mais nous n'en sommes pas conscients, en ce sens que nous n'avons aucun contrôle sur lui.
L'Esprit, c'est-à-dire Dieu reflété en nous, réside dans le cœur. La manifestation de l'Esprit dans notre cœur contrôle le parasympathique. Mais cet Esprit est le reflet de Dieu Tout-puissant dans le cœur comme si c’était dans un miroir.
Et l'amour divin, qui est la lumière de Dieu, se reflète en nous à travers le reflet de l'Esprit en tant qu’inconscient.
Donc en nous existe une zone dont nous ne sommes pas conscients. C'est pourquoi on l'appelle l'inconscient. Cette zone est si éloignée de notre conscient que nous ne pouvons pas la contrôler. Nous n'en sommes pas conscients mais il agit à travers l'activité du parasympathique.
Comment agit-il ? Je vais vous faire une comparaison. Supposons qu'il y ait un pouvoir agissant quelque part, et qu'il agisse à travers cette lumière (électrique) ici. Vous ne voyez pas travailler le pouvoir ou l'usine ou quelque soit l’endroit où le pouvoir est créé, mais ce que vous voyez, c’est sa manifestation et vous voyez la lumière.
Mais supposons que vous ne voyiez ni la lumière, ni la lampe, ni l'usine, mais que vous en soyez affecté: c'est le cas de l’être humain. Un être humain normal, qui n'est pas une âme Réalisée, n'est pas conscient de cette usine qui est Dieu, ou de sa lumière. Il n'est pas conscient de la lampe qu'il a dans le cœur et il n’est pas non plus conscient de la lumière que la lampe émet. Mais elle agit. Ainsi, l'inconscient n'est rien d'autre que la projection de la volonté de Dieu à travers la lumière de l'amour divin.

J'ai donné et redonné cette comparaison, qui est très bien et appropriée, de ces deux puissances qui sont en nous, l'une à gauche, l'autre à droite, qui sont là et dont nous avons conscience et que nous utilisons. De ces deux, nous utilisons le canal droit en conscience absolue. Le canal gauche, nous savons qu'il est utilisé comme subconscient et parfois, si vous prenez de la drogue ou que vous faites quelque chose comme ça, vous pénétrez aussi votre subconscient. Ainsi, vous pouvez également prendre conscience du subconscient. Donc, vous êtes déjà conscient du côté droit, et vous êtes conscient du subconscient parfois lorsque vous essayez d'en prendre conscience.
Donc, ces deux pouvoirs, qui sont en nous, vibrent tout le temps sous forme de vague. Et aux points où ils se rencontrent, ils créent un battement, ou peut-on dire, un centre. Pour un centre créé, une Déité y est placée, mais il n'y a pas de lumière pour que nous puissions voir ou sentir ou être conscients des Déités. Les divinités sont endormies profondément.
Quand la Kundalini s’élève – or, la Kundalini est le subconscient, vous serez surpris d’apprendre que la Kundalini vient de la Puissance Mahakali. Elle est absolument pure, dans la forme la plus pure, parce qu'on ne l’utilise pas. On peut dire qu'une partie est utilisée en nous, notre subconscient- en quelque sorte, nous avons gardé de l'eau à part que nous n'avons pas encore utilisée.
Donc tout d'abord, nous utilisons l'eau subconsciente et l'eau préconsciente et nous la salissons, nous l'épuisons. Ensuite, cette puissance accumulée monte et accomplit le dernier nettoyage. Mais quand elle s’élève, elle crée un troisième courant. Pourtant, ce troisième courant, quand elle s’élève, n'a pas la lumière. Mais quand la Kundalini atteint le Sahastrara et le transperce alors elle s’unit avec la Conscience Universelle. Car, qu'est-ce que Dieu? C’est Celui qui contrôle la Conscience Universelle. Il est le contrôleur de la Conscience Universelle. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis, Finchley ashram, Londres, 20/02/1978
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire