mardi 20 juin 2017

L'amour donne l'équilibre



« J’ai rencontré un artiste qui a réalisé beaucoup d’œuvres, et lui ai demandé : "pourquoi ne me les montrez-vous pas ?" Il m’a répondu : " Non, je ne veux pas vous les montrer, je les ai créées pour moi-même. " J’ai répondu que J’aimerais bien les voir. Je les ai vues, elles sont magnifiques, très belles. Je lui ai demandé pourquoi il n’exposait pas. Il m’a dit : "Pas la peine, les gens vont juste critiquer. Je les fait pour mon propre plaisir, et ils vont simplement gâter tout le plaisir de ma création."
Donc, une des choses basiques que nous devrions éviter de faire, c’est de critiquer les autres. Mieux vaut vous critiquer vous-même. Faites votre autocritique, critiquer vos frères et sœurs, critiquer votre pays, critiquer toutes les habitudes que vous avez et riez de vous-même, c’est la meilleure façon d’agir. Si vous savez comment rire de vous-même, alors vous n’objecterez pas, vous ne ferez pas obstacle à la créativité d’une autre personne.
Donc, avec l'ego, vous devenez tellement condamnable, vous pouvez critiquer n'importe quoi, pense que vous pensez que c’est votre droit. Qui vous a donné ce droit de critiquer? C’est la question qu'il faut se poser. Comment pouvons-nous critiquons quiconque? En tant que saints, comme vous l'êtes maintenant bien sûr, vous pouvez savoir qui a des blocages, qui a de mauvaises vibrations, qui a un problème, vous le savez. Vous le savez, ce n'est pas du conditionnement, ce n'est pas que vous le faites à cause de l’ego, mais vous le ressentez sur vos doigts, c'est un sentiment réel en vous, c'est par le "bodha" que vous le savez.
Alors, que devriez-vous faire? Avec amour, vous devez dire à la personne, si possible, que: "Cela ne vas pas chez toi, il vaudrait mieux te corriger". Mais de manière à ce que la personne le fasse. Au contraire, si vous lui dites d'une manière qui fait qu'elle devient encore pire que ce qu'elle était, vous n'avez pas du tout aimé cette personne. Permettre à chacun de grandir.
Il y a beaucoup de Sahaja Yogis qui sont très, très bien, excellents, sans aucun doute, mais aussi il y a des personnes que nous pouvons appeler très difficiles, vraiment! Il y a une sorte de fêlure dans leur tête ou quelque chose, il manque parfois quelque chose. Je pense qu’ils ont une case en moins. Parfois ils se comportent comme des clowns et on a connu des gens qu’ont ne pouvait tout simplement pas aider. Ils pouvaient se montrer très intelligents par ailleurs, ils pouvaient être très pointus par ailleurs, mais pour Sahaja Yoga, ils ne pouvaient pas descendre au niveau où vous pouvez dire que maintenant, la croissance est possible.
Si la Terre Mère avait été très chaude comme le Soleil, il n'y aurait pas eu de croissance, ou si elle avait été froide comme la Lune, il n'y aurait pas eu de croissance. Elle devait être au centre où elle possédait ces deux aspects dans de bonnes proportions pour évoluer. De même, un être humain doit veiller à maintenir une tempérance, un équilibre et comprendre qu’il ne faut pas aller dans l'extrême. Quand vous aimez quelqu'un, vous apprenez à avoir cet équilibre. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara Puja, Sorrento, Italie, 06/05/1989

Le terme de bodha signifie une perception, une connaissance des choses au moyen du système nerveux central. C'est une expérience qui doit se vivre et non s'apprendre intellectuellement.


Pour acheter ce morceau 3 euros,, allez sur la page :
http://legendsofthelight.bandcamp.com/album/song-called-life

Puis entrez à droite le nom de "song called life"
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire