dimanche 13 novembre 2016

Le vishudhi gauche fait suite au manque de communication


« En Occident, autrefois, ce n'était pas si mal non plus. Ce qu'ils faisaient, en supposant qu'il y ait une querelle entre deux hommes, ils utilisaient la boxe, ils se boxaient gentiment l’un, l’autre, et tout le monde se boxait, c’est tout! Rires
Aujourd'hui, vous ne pouvez boxer personne, vous ne pouvez pas demander pardon, car il y a trop de prestige, ceci, cela. Toutes ces choses artificielles vous ont fait vous sentir coupables parce que vous êtes censés faire ainsi. Si quelqu'un - c'est naturel - si quelqu'un vous disait quelque chose de mal, vous alliez juste lui casser la figure et disiez: "Pourquoi avez-vous dit une telle chose sur moi?" Et l’autre type vous boxait en retour et c’était terminé ! Rires.
C'était un style très commun, vous le voyez dans toutes ces vieux films américains, vous voyez tout cela. Je l'ai toujours vu. Rires. Shri Mataji parle en aparté….
Mais cette affaire de culpabilité vient de la sophistication. Je me demandais toujours: "Pourquoi se sentent-ils coupables de tout?"
La première raison, c’est la sophistication, voilà la première raison. Parce que vous ne pouvez pas aller voir quelqu'un et lui dire: "Oh, je suis désolé, j'ai dit cela et s'il vous plaît pardonnez-moi." et il se peut que l’autre personne ne pardonne même pas. Donc, c’est dû à la sophistication et au manque de communication. Il n'y a pas de communication. Je veux dire dans un pays comme l'Inde, les gens vont se battre et la minute d’après, vous les verrez se prendre dans les bras. Cela ne dure jamais très longtemps.
Mais s'il y en a un très gros problème entre les familles ou quelqu'un qui parle mal à un ancien, alors ils vont garder (rancune). Ils ne parleront pas à cette personne, ils garderont leur distance, ils la garderont tout le temps. Mais ici, cela ne se passe pas ainsi. Superficiellement, ils vont rencontrer tout le monde. Superficiellement, ils vont parler à tout le monde, mais à l'intérieur, ils auront cette culpabilité.

Ainsi en raison de cette sophistication superficielle, ce qui est arrivé c’est que nous souffrons de ce Vishuddhi gauche. Et puis Vishnumaya se met en colère. C'est pourquoi, la plupart des gens en Occident, Je l'ai vu, ont ce problème de Vishuddhi gauche et même moi, Je l'ai obtenu de vous tous. C'est comme ça.
Donc ce n'est rien, c'est artificiel, c'est mythique, il n’y a rien dont il faille se sentir coupable. Après tout, même si vous aviez fait quelque chose de mal, vous seriez en prison. Vous êtes assis ici, alors comment pouvez-vous être coupables?
Donc, cette affaire de culpabilité a vraiment tué notre croissance en Sahaja Yoga. Je le sais. Alors tout d'abord, le problème est de comment surmonter votre ego. Il y a de l’ego et quand vous voyez votre ego et que vous ne pouvez pas dire que vous êtes égoïste, vous devez mettre les conséquences de cela en "problème de Vishuddhi gauche".

Donc la première chose que vous devez faire c’est de voir que vous avez de l'ego. D'accord, ensuite vous vous tenez devant le miroir, vous vous distanciez de votre reflet et commencez à dire à ce reflet de vous-même: "Alors, qu’est-ce que tu veux dire par avoir l'ego en toi? Tu es un Sahaja Yogi, tu n’as aucune raison d'avoir de l’ego."
Mais si vous avez de la culpabilité, vous ne verrez jamais que vous avez de l'ego. Vous ne sentirez que la culpabilité mais ne vous verrez jamais que vous avez de l'ego. Et c'est ainsi que l'ego demeure et que le Vishuddhi gauche demeure aussi.
Les deux choses peuvent être facilement conquises si vous faites face à vous-mêmes, faites-vous face seulement. "C'est mon ego? Oui. Pourquoi faudrait-il que j’ai de l'ego?"
Maintenant, par Sahaja Yoga, il y a des façons de supprimer tous ces déséquilibres en nous. Ce n'est pas difficile. Et ils ont été supprimés. Donc, vous connaissez le côté droit, le côté gauche, c'est si simple.
Sahaja Yoga est juste le mouvement de vos doigts et de vos mains, c'est tout. Ce n'est pas un diagnostic, où on prend votre sang, où vous tirez la langue, où on ausculte vos yeux et déclare que vous êtes en bonne santé. Ce n'est pas comme ça. C’est juste - vous pouvez le sentir, sentir que vous vous sentez bien, que vous êtes équilibrés. Une fois que l'équilibre est établi, il n'y a aucun problème avec Vishnumaya.
Alors cette Vishnumaya qui était la sœur de Shri Krishna et qui plus tard, est venue sur terre en tant que Draupadi et le reste, existe aujourd'hui aussi dans cette lumière, et dans votre Vishuddhi gauche.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Vishnumaya Puja, Everbeek, Belgique, 04/07/1992

La communication vaut mieux qu'une rancune, même si elle passe par des moments désagréables, elle permet un échange entre les gens qui détruit la culpabilité. Peinture: "Silence" (dans le sens non communication) du peintre britannique d'origine suisse Henry Fuseli, 1800
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire