vendredi 5 août 2016

Alakha, la Puissance invisible de Dieu


« La plupart d'entre vous ici sont des Sahaja Yogis. Maintenant, ceux qui ont reçu la Réalisation, ceux qui ont ressenti les vibrations, doivent savoir qu’ils sont en train de se développer en un autre être. La germination a commencé, et vous devez permettre à cette germination de progresser à sa façon. Mais normalement, au moment où nous obtenons la Réalisation, nous ne sommes pas conscient que c’est quelque chose de formidable qui s’est produit en nous, que ce facteur déclenchant, qui est une impossibilité, a eu lieu en nous, et qu’il doit évoluer lentement. Il doit se développer, et nous transformer et parce que nous ne nous le ressentons pas, nous ne le prenons pas notre Réalisation aussi au sérieux que nous le devrions.
De plus, ils sont entourés par des gens qui n'ont pas ressenti les vibrations. Ils ne connaissent pas cette zone, ils ne l’ont jamais vue. Comme Gourou Nanak l’a appelée, elle est Alakh (difficilement visible). Ils ne l’ont pas vue, ils n’en savent rien. Ils ne savent pas qu'il existe une Puissance de Dieu qui est, qui comprend, qui coordonne, coopère avec vous, qui œuvre dans l’Être Collectif, qui rend conscient, qui vous rend conscients de cet être collectif et d'autres aussi. Cet Alakh (invisible), ou on peut l’appeler cet Aparoksha (perceptible), que personne ne voit, que personne ne connaît, ils en parlent, ils parlent du Royaume de Dieu. Ils parlent des pouvoirs de Dieu, de la Puissance divine. Ils ne font que parler, parler, parler, parler, parler.

Mais une fois que vous cela s’est déclenché en vous, vous devez grandir en elle. À moins de grandir en elle, vous allez redescendre. Surtout ceux qui viennent de faux gourous ou qui ont suivi des fausses connaissances, ils ne savent pas à quel point ces choses sont terribles. Par exemple, vous êtes assis sur un crocodile, et tout à coup, vous découvrez que c'est un crocodile, à quelle vitesse allez-vous vous enfuir? Cependant, comprendre que c’est un crocodile et qu’il va vous manger ne vient pas si facilement. Donc, l’un ne se rendra pas compte de cela comme vous ne réalisez pas que ce facteur déclenchant est la chose la plus difficile qui vous est arrivée.
C’est difficile mais cela vous est arrivé. Vous savez pourquoi cela vous est arrivé. Vous prenez cela pour acquis ainsi que les démons. Au moins, ne prenez pas les démons pour acquis. Fuyez-les dès que possible. Méditez, méditez, et essayez de vous établir dans le royaume de l'Amour divin.

Je dis que c’est de l'Amour divin. Vous ne pouvez pas comprendre ce qu’est l'Amour divin. Vous ne pouvez pas comprendre qu’un être humain puisse vous aimer seulement pour l'amour de l'amour. Tout simplement parce que cette personne vous aime, elle continue d’aimer car elle aime cet amour. En sanscrit, on appelle cela "avyaja" (naturel, simple), qui est désintéressé, "avyaja", cela s’écoule simplement. Même quand cela vous corrige, cela vous corrige avec amour. Et la protection de l'Amour divin est la seule façon pour vous de germer. Cet amour vous donne la chaleur nécessaire, la force nécessaire, la confiance nécessaire. Tout vous est offert par cet Amour divin.
Donc, il faut réaliser que c’est de l'amour, et l'amour est la base de toute cette création. Dieu a créé ce monde, cet univers, seulement par amour et parce qu’il veut vous donner cette bénédiction parce qu'il vous aime.
Mais à quel point vous aimez-vous vous-même? C’est le problème. A quel point vous vous comprenez vous-même? C’est le problème. Vous ne vous évaluez pas et c’est la raison pour laquelle, bien que votre Kundalini soit élevée et que vous ayez votre Réalisation, que vos vibrations s’écoulent, votre croissance est très lente. Parce que votre attention est extériorisée, et même après la Réalisation elle se porte sur l’extérieur. Parfois elle est absorbée à l’intérieur, puis elle ressort. Alors on ne change pas ses vieilles habitudes, on continue de coller à ses vieilles habitudes. La structure de notre vie, notre façon de penser, continuent d'être les mêmes. On se retrouve encore perdu dans les mêmes confusions. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public à Caxton Hall, Angleterre, 15/10/1979

Gourou Nanak a donné un nom à la Puissance de Dieu qui est l’Adi Shakti : Alakh ou Aparoksha, signifiant invisible mais perceptible. Elle reste invisible à ceux qui n'ont pas cette connexion au niveau de la conscience vibratoire, mais elle est perceptible pour les personnes Réalisées.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire