mardi 14 juin 2016

La Réalisation ne se perd pas si on l'entretient par la méditation


« L'autre jour - Je dois vous parler d’une expérience. Il y avait un homme qui vient de la télévision, qui est aussi connu qu'une star. Et il a commencé à me poser de drôles de questions, qui n’avaient aucune pertinence. Son nom est Rabasso. J’ai dit:
-"Abas mya" (hindi). Vous perdez mon temps et le vôtre. Voulez-vous en venir au fait.
-Je suis contre tous les fondamentalismes.
-Mais Je ne suis pas fondamentaliste. Comment savez-vous si Je le suis ou non ?
- J’essaye de le découvrir.
-Très bien. Ai-Je dit. Mettez vos mains vers moi. Maintenant, le Prophète Mohammed a dit que, au moment de Qiyamah, vos mains parleront.

Et, vous serez étonnés de savoir qu’il a immédiatement commencé à sentir la brise fraîche sur ses mains. Il a dit:
-Qu'est-ce qui m’arrive ?
-Voilà ce que c’est. Rires.
Il ne sert à rien d’argumenter, il ne sert à rien d’en discuter, il ne sert à rien de se renseigner, jugez simplement par vous-même et faites l'expérience.
Il a été tellement stupéfait mais après cela, il n’a rien publié de ce que nous avons discuté.

Ce que Je dis par là, c’est que si les gens accèdent à la vérité et qu’ils savent que c'est la vérité, rien ne peut changer cela, s'ils ont vraiment atteint la vérité. Vous pouvez voir dans la vie de tous les grands personnages: ils ont compris ce qu'était la vérité non en lisant ou simplement en y croyant, mais en l'expérimentant. S’ils peuvent ressentir la vérité sur leur système nerveux central, alors il est impossible de les changer.
Par exemple, vous voyez, une graine devient un arbre, ensuite, vous ne pouvez pas ramener l'arbre à l’état de graine. Une graine est une graine. Mais quand la graine se transforme en arbre, ensuite vous ne pouvez pas ramener l'arbre à l’état de graine, il pourra créer d’autres graines, qui elles seront différentes.
De la même façon, une fois que vous avez reçu votre Réalisation, et une fois que vous vous êtes unis au Divin, alors il n'est pas question pour vous de déchoir, à moins que ce soit vous qui le vouliez.

Il vraiment incroyable de voir comment vous obtenez cette capacité, comment vous obtenez cette aptitude et cette habileté, et qu’après cela, vous ne la perdiez pas. Bien entendu, d’abord, vous devez grandir, et pour cela, vous devez méditer.
Mais, une fois que vous faites cette méditation, l'ensemble de votre être devient si éclairé et si beau, que vous ne voulez pas changer. Vous voulez être là, en méditation, et en profiter pour toujours.
Mais bien sûr, vous voulez la donner aux autres, car, voyez-vous, vous l’appréciez vraiment. Comme par exemple, dans la rue, si vous voyez quelqu'un qui a faim et que vous êtes repus, alors vous avez envie de lui donner de la nourriture.»
Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Cabella, Italie, 07/05/2000

Vidéo prise lors du tour "The Strings of Emotions" du 6 octobre 2009; Sandesh Popatkar est aux tablas et Avaneendra Sheolikar joue du sitar; le bhajan s'intitulle "Vinati Suniye" ou "Binati Suniye"; il a été composé par Shri Mataji et est basé sur le raga Bhimpalas.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire