mercredi 6 avril 2016

Un roi doit être comme Rama



« Pourquoi devrions-nous avoir un gouvernement? Pourquoi devrions-nous avoir un roi? Pourquoi devrions-nous être gouvernés par quelqu'un? 
Parce qu’on découvre que la personne qui gouverne n’est pas à la hauteur et qu’elle essaye simplement de vous tromper. À ce stade, il vous faut une norme absolue. Si vous avez une norme absolue, alors vous pouvez toujours juger si ce roi dévie du droit chemin et ne fait pas ce qu'un roi devrait faire. 

Un roi doit être comme Rama. Il doit être comme Rama, représenter votre volonté, votre bienveillance, votre sens du jugement, du traitement équitable et de la justice. Si le roi n'est pas juste alors votre bonne volonté collective s’opposera au roi. Maintenant vous allez les rejeter l'un après l'autre. Disons, J'ai vu, par exemple en France, que vous avez eu une sorte de Premier ministre qui a fait beaucoup de choses qui n'étaient pas bonnes, donc il a été rejeté. Puis, vous en avez eu un autre, d'un autre type. Maintenant, il commet autre chose, alors il va être rejeté. Car nous ne faisons que jouer à des jeux, voyez-vous. 
Tout d'abord, nous avons, disons, le Parti travailliste. Nous ne l'aimons pas. Puis nous avons un autre gouvernement, un gouvernement conservateur. Nous ne l'aimons pas et nous le rejetons. Nous continuons de jouer toujours à ça. Mais dans cette relativité, nous nous améliorons, c'est certain. Nous sommes assurément plus conscients, nous comprenons mieux la valeur de ces personnes, et aussi le public comprend. 
Mais ensuite, voyez-vous, lorsqu’il y a un trop grand nombre de ces personnes négatives, elles rabaissent la volonté, la volonté collective, à un niveau très bas. Et les gens commencent à s'identifier avec ces autocrates ou ces personnes égocentriques, qui n'ont pas de valeurs morales, qui n'ont pas peur de Dieu, qui nient la religion, qui nient l'évolution. Et le gouvernement commence à se comporter d'une manière telle que vous vous demandez ce qu’est ce gouvernement! Comme par exemple au Chili et en Argentine, la façon dont le gouvernement se comporte démoralise les gens. Toutes ces choses se produisent, vous ne le savez pas, c’est vraiment une terminologie relative. Comme pour le El Salvador. Vous ne savez pas quoi faire là-bas maintenant. Qui soutenir? Faut-il soutenir les Américains, ou soutenir les Russes et le reste ? 
Or, dans ces circonstances, un Sahaja Yogi peut se lever et dire : "Maintenant, que faire, nous devrions rejoindre ceci ou cela?" Tout cela  est inutile. Ce n’est qu’un jeu qui se joue, laissez-les se casser la tête, ils ne sont bons à rien, ces gens inutiles. Donc, vous ne pouvez pas résoudre ces problèmes et vous n’êtes pas censés le faire. 
Ils doivent obtenir leur Réalisation et établir le Royaume de Dieu. Alors, vraiment, les règles de Rama devraient exister sur terre et non pas ces horribles rois qui changent de moralité chaque jour, qui changent d'idées tous les jours, ceux dont la volonté est parfois tournée vers quelque chose de matérialiste. »  
Shri Mataji Nirmala Devi, Ram Navami, Londres, 02/04/1982 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire