jeudi 17 décembre 2015

Le confort écrase l'Esprit


« L'arrogant et l’égoïste pourraient dire: "Pourquoi, si Jésus-Christ était le roi, pourquoi est-il né dans une crèche? Pourquoi l’a-t-on gardé dans une crèche? " Tout le monde aura sa propre conception.
Il y a même des gens en Inde, qui sont des gens stupides et non judicieux, qui disent qu'il doit avoir eu un très mauvais karma pour être né comme ça. Parce que pour eux, un bon karma vous procure plus d'argent, Je veux dire que Dieu n’est pas si inintelligent. Si vous vous créez un bon karma, vous devenez des hommes de Dieu, vous devenez des chercheurs. Vous obtenez les bénédictions de Dieu par vos bons karmas. Vous devenez des gens spirituels, pas des gens plein d’argent qui peuvent aller au pub et les gaspiller leur vie. Telle est l'idée qu'ils ont : en se créant un bon karma, on devient riche, mais on devient encore pire la vie suivante. Il se peut que certaines personnes croient cela.
Mais le Christ n'a jamais accumulé de karmas, il était "akarma" (sans karma) lui-même. Donc, il ne peut être question de châtiment et tout cela, car c’est juste une dramaturgie mais qui est très symbolique.
Alors voyez, un petit enfant est mis dans la crèche, sans confort. Peut-il y avoir du confort dans une crèche? Pensez-y dans ce sens. Toutes les nations chrétiennes recherchent le confort. N’est-ce pas ce que nous faisons?
Ce que nous pensons être inconfortable, devrait l’être. Les chrétiens ne doivent jamais rechercher le confort, c’est là l'un des messages de la naissance du Christ. S’ils recherchent le confort, alors ils sont loin du Christ, parce qu'il est né dans une crèche. Il n’a reçu aucun confort. Mais cela ne signifie pas que vous deviez adopter une sorte d’habitation bizarre, cela ne signifie pas cela non plus. Je veux dire que Je dois vous parler de l'autre aspect, vous voyez. Le copier n’est pas la façon de faire, ce n’est pas en le copiant que vous allez devenir le Christ, mais c’est en absorbant intérieurement ses qualités.
J'ai connu des gens qui vivaient dans une porcherie, mais une fois qu'ils ont eu une meilleure vie, ils ont voulu tout le reste.
Donc il faut imbiber les qualités de l'humilité et de l'amendement.
Être humble et s’améliorer.
Partout, à tout moment. 
Ils sont très méticuleux sur la ponctualité, si quelqu'un doit venir à dix heures, et s’il doit travailler, s’il arrive qu’il soit retardé de cinq minutes, il commence à faire une crise, il ne peut tout simplement pas le supporter, ne peut pas le supporter, cinq minutes, il doit attendre cinq minutes. Et s’il doit attendre dix minutes, alors il lui faut aller au pub - terminé. Il ne peut se calmer par lui-même à moins de prendre un verre. Telle est la situation d'un esprit humain volcanique.
Donc, il faut trouver la paix.
Comment? Si vous recherchez le confort, vous deviendrez des lourdauds paresseux. Vous dormirez, vous serez des "lotophages". Mais si vous ne recherchez pas le confort, alors la paix adviendra. Parce que pour notre propre confort, pour le propre confort égoïste de ce corps, nous torturons tout le monde.
L'autre jour justement, Je disais que seuls les pays occidentaux étaient ainsi, pas en Inde. Si quelqu'un dort même jusqu'à midi, vous ne pouvez plus le réveiller. C’est un acte irréligieux. Je veux dire qu’en Inde, quelqu'un qui dort après six heures du matin, se sentira honteux de lui-même d’avoir dormi aussi tard. Il s’excusera toute la journée et disant: "Oh, mon Dieu, je suis désolé d’avoir dormi." C’est considéré comme un péché de dormir après six heures du matin. Je veux dire, pour n’importe quel pays comme ça.
Donc, il n’y a pas de fin (à la recherche) de confort, pas de fin. Le confort vous accable. Qu’est-ce que le confort? Voyons, c’est très simple. Le sens profond de la vie symbolique du Christ est la suivante: le confort n’est rien d’autre que la matière qui accable l'Esprit. Comprenez-vous ce point? Si vous êtes assis sur une chaise, alors vous ne pouvez plus rester par terre. Si vous êtes assis sur un canapé, vous ne pouvez plus vous asseoir sur une chaise. Si vous êtes assis sur du velours, alors vous ne pouvez plus vous asseoir sur un siège ordinaire.
Est-ce que la matière domine toujours l'Esprit ? Le Christ était l'Esprit, en quoi cela l’importune que ce soit de la paille ou autre chose? L’Esprit est invincible, aucune de ces choses matérielles ne peut déplaire à l'Esprit. Je veux dire que sinon, la matière dominerait.
Voilà ce qu’on doit comprendre, qu'il était l'Esprit et que si vous devez devenir l'Esprit, essayez tout d'abord d’abandonner votre confort, de châtier un petit peu votre corps. Je suis désolée de devoir dire cela un jour de Noël, parce qu'il a été a également fustigé de cette façon. Si vous y pensez, si une mère met son enfant le jour de sa naissance, dans une crèche qui était une mangeoire, c’est un sacrifice trop dur. Jusqu’où voudrez-vous aller pour vos enfants ? Vous voyez, pour les habiller correctement, faire ceci, faire cela.
Mais le bébé devait être mis dans la crèche, il a été mis dans la crèche, juste pour que vous appreniez que le confort écrase l'Esprit. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de Noël, Chelsham Road, Londres, 25/12/1981
 

Dans l'Odyssée d'Ulysse, au chant 9, les lotophages constituent une des épreuves du voyage d’Ulysse. C'est un peuple imaginaire vivant sur une île près de l'Afrique du Nord (sans doute Djerba)., des mangeurs de lotus, qui ont la propriété de vous faire oublier qui vous êtes.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire