lundi 5 octobre 2015

Les chakras tournent horizontalement

« Donc, voilà ce qu'il en est dans l'état de Mahakarana, où on est au Mahakarana qui est une forme d’état très, très subtile où les chakras, qui ont des Divinités, sont connectés avec le- sont en quelque sorte la réflexion des Déités du Virata. Or, ces Divinités du Virata sont reflétées en vous, sont éveillées en vous et elle commencent à se mouvoir et font que tout fonctionne comme il se doit. Jusqu'à l'état de Karana, c’est très bien. Mais l'état de Mahakarana est l'état de la réalité, ce que vous appelez celui du véritable objet, l'objet et sa réflexion. Lorsque vous arrivez à l'objet, qui est un état très profond de l'esprit où vous êtes uni à l'objet, lorsque vous êtes au niveau de l'objet, vous êtes très proche de l’état d'une Incarnation.
Donc, on peut dire qu’en ce qui vous concerne, vous devriez essayer de comprendre les choses jusqu'à l’état de Karana, car au-delà, la façon dont on y saute et la façon d'y parvenir n’est pas la question à ce stade. A quoi sert-il de parler de quelque chose qui est très lointain? Donc, nous en parlerons plus tard. Mais c’est cela le quatrième état d’un chakra.
Shri Mataji parle en Marathi pour demander s’il y a une autre question. C'est au sujet du sens dans lequel on tourne les chakras.
Shri Mataji : Il dit: "Vous voyez, c’est le sens anti-horaire ".
C’est bien le sens anti-horaire car la plupart des gens qui voient les choses dans le sens anti-horaire, voient cela sur d'autres personnes. Or quand vous regardez sur les autres personnes, vous regardez leur dos, vous voyez les choses du sens anti-horaire. Mais si vous regardez par l'avant, c’est dans le sens horaire, voilà pourquoi. »


« Question: Une dernière chose…Avant notre Réalisation, est-ce que le sympathique et parasympathique sont superposés l’un sur l’autre?
Shri Mataji : Non, non, ils sont déjà séparés au niveau physique, ils sont séparés, à l'intérieur aussi ils sont séparés, ok, mais il y a un vide, c’est le seul point. Vous voyez, la Kundalini est illuminée, d’une certaine façon elle s’illumine un peu on peut dire. Lorsque vous êtes face à moi, finalement, elle se met à s’élever ou face à vous, parce que vous êtes aussi des Sahaja Yogis. Il ne se produit pas avec quelqu'un d'autre, vous serez surpris de l’apprendre.
Alors maintenant, quelle est la question suivante?
Question: En fait, nous essayons de préciser nos chakras en faisant des mouvements horaires ou anti-horaires. Les chakras, tournent-ils horizontalement dans le corps? Comment les chakras bougent-ils dans le corps?
Shri Mataji: Vous voyez, ils bougent horizontalement, ils tournent horizontalement, mais lorsque vous les déplacez comme cela (horizontalement), voyez-vous, par exemple, vous avez vu la roue -
Question: Pourquoi ne pas les tourner ainsi (horizontalement)?
Shri Mataji: Non, cela ne fonctionne pas, cela fonctionne mieux de cette façon (verticalement). Parce que vous êtes, vous voyez, ce sont les choses qui émettent vous voyez. Si vous faites comme cela, cela redescend.
Je pense que cette façon vous- cela bouge, vous pouvez le déplacer. Vous avez vu que dans une montre, vous en avez certains qui sont parallèles et certains qui sont comme ça. Hum. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux âmes Réalisées, séminaire de Bordi du 26 au 29, premier jour, 26/01/1977 

Le son n’est pas très bon et dans ce dernier passage, beaucoup de Sahaja Yogis répondent en même temps que Shri Mataji et lui coupent la parole ce qui rend la transcription difficile. Même si les chakras tournent horizontalement, la façon la plus dynamique de les stimuler c'est de tourner verticalement dans le sens horaire. Si l'on est derrière quelqu'un, alors on tourne d'une façon qui apparaît anti-horaire à celui qui regarde.

Traditionnellement, il est dit que la conscience d'une âme est éternelle mais limitée, et peut avoir 6 différents niveaux: Hansa Deha (état de super-conscience), Kaivalya Deha (état de conscience), Mahakarana Deha ( au-dessus de l'état de causalité), Karana Deha (état de cause à effet), Sukshma Deha (corps subtil) et Sthoola Deha (corps physique). L'Atma qui est plongé dans Paramatma, découvre un bonheur suprême. Dans cet état, l'âme peut subir l’illusion d’être identique à Brahma. Dès que l'ego naît dans l'âme, elle ne reste plus dans la zone du bonheur suprême et se déplace vers la zone de création. Lorsque cette tendance est forte, l'âme est dite dans l’état de Mahakarana, l'état premier de causalité, et enfin quand elle pénètre réellement dans la zone de création, elle atteint celui de Karana, l'état de causalité. Quand elle s’incarne, elle acquiert un corps subtil, qui entre dans un embryon humain et vient au monde dans un corps physique. 
Pour un Sahaja Yogi, l’état de Karana est celui ou l’on perçoit l’état vibratoire de quelqu’un d’autre sans utiliser ses mains, cela devient comme une action réflexe. L’état de Mahakarana est encore plus puissant car les déséquilibres des gunas sont immédiatement perçus.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire