mardi 25 août 2015

Vishnumaya existe dans les cinq éléments


« Tout d'abord, le centre du Vishudhi gauche se bloque quand vous ne voulez pas affronter vos erreurs. "J’ai fait cette erreur d’accord, je l’ai faite, maintenant, je ne vais plus la refaire, et pourquoi je l’ai commise et pourquoi cela est arrivé, j’y fais face." Ils ne veulent pas faire cela. Ils se sentent coupables d’avoir fait telle chose ou ils vont le mettre ici. Shri Mataji pose sa main sur son épaule gauche, près du cou, sur le centre du Vishudhi gauche. Ainsi, ils vont continuer à amasser ce qui est comme des nuages très noirs de culpabilité. 
Alors cette Vishnumaya, qui est le tonnerre, peut-on dire, qui est la charge électrique, est libérée par le frottement de ces nuages noirs, qui, en fait, sont un catalyseur pour la pluie, c’est un catalyseur pour la pluie. Cela commence à agir sur ces personnes, c’est à dire qu'elles reçoivent soudain un choc. Elles deviennent extrêmement sensibles, elles deviennent nerveuses et cette nervosité peut leur faire, leur fait penser : "Pourquoi sommes-nous nerveux? Quel est le problème? " La révélation de leur culpabilité provient de la Puissance Vishnumaya. 

Je dois maintenant aussi vous parler de l'origine de Vishnumaya, qui est très intéressante. Vishnumaya était la sœur de Shri Krishna, elle est née après Shri Krishna. En fait, elle n'était pas sa sœur à proprement parler, mais elle était fille de Nanda. Et quand Shri Krishna a été emmené pour être mis sous la garde de Nanda et de Yeshoda, ils ont donné leur propre fille pour être mise à sa place et le père de Shri Krishna l’a ramenée (au château). Alors, quand Kamsa est venu - l'oncle- vous connaissez tous l'histoire – pour s'informer au sujet du huitième enfant, on lui a dit : "Voici l'enfant." Il a dit, "Mais ce n’est pas un homme, c’est une femme. " Il prit le bébé dans sa main et a fait comme cela, et l'a jetée en l’air. Et de là, elle est allée au ciel et de là a annoncé : "Shri Krishna est déjà incarné, Il est vivant et c’est lui qui va te tuer." Ainsi, elle est l'annonciatrice. Elle est l'annonciatrice des Incarnations. Elle est l'annonciatrice de quelque chose de bon qui va vous arriver. C’est aussi elle qui peut brûler les choses qui ne sont pas spirituellement correctes. 

À l'époque du Mahabharata, elle s’est incarnée en tant que Draupadi et cette Draupadi était la sœur de Shri Rama. Et quand, comme vous le savez dans Mahabharata - vous connaissez tous l'histoire du Mahabharata, Je n’ai pas besoin de raconter pourquoi Duryodhana a essayé de prendre ses vêtements. Mais à ce moment là, elle a appelé Krishna. Au début, elle a dit, "Kri." Elle avait fait comme ça avec ses dents (Shri Mataji tient son sari entre ses dents). Jusqu'à ce qu'elle dise "Krish," le sari était entre ses dents, parce qu'elle pensait que si elle disait "shna," le sari allait tomber et elle serait nue. Dès qu’elle a dit "Krishna" le sari est tombé et c’est à ce moment-là que Shri Krishna est arrivé depuis Dwarika. Et Tulsida a très bien décrit ceci en hindi: "Dwarika me Shabad gayo (le message est arrivé jusqu’à Dwarika)". A Dwarika, il y eu un grand – un grand bruit, peut-on dire ou Je ne sais comment. "Shor bhayo, shor bhayo bhare" (qui a créé une commotion; shora: bruit, bhare : remplir) - énorme, ce que vous appelez – le tonnerre, vous pouvez l’appeler ainsi, car c’est elle qui est responsable du tonnerre. "Shor bhayo bhare, Shankha (conque) Chakra (disque) Padma gada (arme) Garuda le sidhare" Avec la Shankar, avec le Chakra, avec Garuda, avec Padma, avec chacun d'entre eux, il est venu sur Garuda. Avec toutes ses armes, il est venu sur Garuda pour l'aider Il a commencé lui fournir des saris et ce Duryodhana est devenu absolument – c’est Dushansana qui a fait cela- il est devenu totalement épuisé et il est tombé sur le sol. 

Alors à ce moment-là (à l'époque de Shri Rama), Vishnumaya est celle qui représente la vierge. Non seulement elle est une vierge, mais elle existe à l’intérieur des cinq éléments, comme le montre le fait qu'elle ait épousé les cinq Pandavas. Et ce pouvoir de la virginité en elle exposait les gens aux dangers de ces horribles Kauravas qui allaient diriger le royaume (de Rama) et détruire le dharma. 
Alors elle a gardé ses distances et c’est elle qui a dit : "Vous devez combattre. Vous devez vous battre pour le dharma, quoi qu'il arrive" et Krishna l'a toujours soutenue. Donc, Shri Krishna l’a soutenue en tant que frère, de sorte que les relations frère/sœur sont très importantes en Inde. Cela devrait être aussi le cas pour les Sahaja Yogis parce que nous avons le raki bandhan. Vous avez également ce que vous appelez le bhaiya duj (en hindi, ou Bhau bij en marathi), lors du Diwali, où nous attachons un raki (au poignet) du frère. Or ce raki (ce lien) n’est rien d’autre que le pouvoir de Vishnumaya, qui protège le frère. 
En fait, là, son frère l'a protégée et maintenant l'amour de la sœur protège le frère.  » 
Shri Mataji Nirmala Devi, Vishnumaya Puja, Pensylvanie, USA, 20/09/1992 

Tulsidas, Goswami Tulsidas, est né entre 1497 et 1532 mort en 1623. C’était un poète et un grand saint, un réformateur et un philosophe réputé pour sa dévotion envers Shri Rama. Il a écrit en hindi : "Dwarika me Shabad gayo. Shor bhayo bhare. Shankha Chakra Gada Garuda le sidhare". Un message bruyant est venu de Dwarika, et a créé une grande commsiotion. On retrouve cet appel à Shri Krishna dans les paroles de bhajans dédiés à Govinda. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire