mercredi 17 juin 2015

Méditation du matin avec Shri Mataji




« Que Dieu vous bénisse.
Méditons tous maintenant. Il n'est pas utile de nouer votre Kundalini, il n'est pas nécessaire de faire le bandhan. Il n'y a aucune nécessité à faire quoi que ce soit.
Si vous atteignez ce stade, maintenant, il n'est pas nécessaire de lever les mains pour nouer votre Kundalini, ce n’est pas nécessaire. Il n’y a rien à faire. Votre Kundalini est déjà nouée (au-dessus de votre Sahasrara), assumez, assumez la situation, c’est tout, c’est ce que vous êtes. Des "viras" (braves) et non des idiots.
Que Dieu vous bénisse tous.
Que Dieu vous bénisse.
Respectez-vous, ayez du respect.
Que Dieu vous bénisse.
Il n'y a rien, rien de plus important pour moi que de vous voir vous élever à ce niveau de compréhension de votre propre valeur, et de votre propre mérite, et de votre discernement. Vous devez devenir des doux, des gens sympathiques, mais très, très puissants, de manière à pouvoir vous contrôler vous-même, votre langage et vos choses, un contrôle, un contrôle total de vous-même.
Que Dieu vous bénisse encore une fois.
S'il vous plaît, méditez.
Fermez les yeux, fermez les yeux.
Il suffit de fermer les yeux, mettez vos deux mains vers moi.
Portez votre attention au Sahasrara, votre attention au Sahasrara. Vous êtes dans mon Sahasrara vous tous en ce moment. Portez votre attention au Sahasrara. Il n'y a pas de pensées, rien, il suffit de mettre votre attention sur vous, et de simplement vous élever jusqu'à ce point. Il n’y a pas de dramaturgie ici, il n'y a rien d'artificiel, c’est une actualisation. Toutes les faiblesses doivent être laissées derrière vous. Soyons des gens forts aux valeurs fortes– avec dignité et sobriété.
Un silence, un silence intérieur absolu. Et on n'a pas besoin de trop parler trop. Trop jacasser, trop parler, à la légère, ce n’est pas à votre style.
Ressentez dans le cœur votre propre dignité, votre propre gloire, la sérénité de votre comportement.
Vous êtes tous des saints, mais des saints de très haute qualité, de très haute qualité et non d’un type ordinaire. 
Mettez votre attention au Sahasrara.
A chaque pensée qui vient dites: "pas ceci, pas ceci, pas cela."
Que Dieu vous bénisse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Bordi, Inde, 06/02/1985
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire