lundi 8 juin 2015

La nature ne fait qu'un avec l'Adi Shakti


« Croire en une mère, l’Adi Shakti, était impossible. Surtout, vous serez étonnés de savoir que la religion chrétienne, d'une manière ou d'une autre, a évité de mentionner la Mère. Puis c’est l'Islam qui a également évité de mentionner la Mère. C’est une négation complète de la mère.
Ainsi, seule la philosophie indienne avait la Mère et les Indiens sont en fait des dévots de la Shakti. Donc, voilà comment cela a été maintenu et amené à cette position aujourd’hui, où les gens ont une idée complète du principe de la Mère qui a tout géré.
Ce Principe de la Mère, les gens en Inde sont très sûrs que c'est la Mère qui fait tout et donc nous avons en Inde beaucoup, dirons-nous, beaucoup de Swayambu, c’est à dire de choses créées par la Terre-Mère. Par exemple, au Maharastra, nous avons le lieu de Mahakali, de Mahasaraswati, de Mahalaxmi et nous avons aussi un lieu pour l'Adi Shakti. Certaines personnes qui ont été à Nasik doivent avoir vu Chaturshringi. Combien de personnes ont été à Chaturshringi parmi vous? C'est bien.
Donc, Chaturshringi représente l'Adi Shakti.
L’Adi Shakti est la quatrième dimension de cette Puissance qui vous donne l'ascension. Et, en fin ce compte, c’est par le canal de Mahalakshmi que vous obtenez votre Réalisation. Tout cela est un processus, tout a été créé par le pouvoir de l’Adi Shakti. C’est une tâche énorme. Les précédentes n’ont pas été aussi difficiles car à moment là, il a été très facile de créer la nature, la Terre Mère ne faisant qu’un avec l'Adi Shakti, l'atmosphère ne faisant qu’un avec l'Adi Shakti, tous les éléments ne faisant qu’un avec l'Adi Shakti. Donc, elle a pu créer tout cela sans aucune difficulté.
Mais quand les êtres humains sont arrivés, ils ont reçu la liberté. C’est la seule espèce, dirais-Je, qui est tombée dans la maya (l'illusion) de la réflexion et qui a de l'ego. Avec cet ego, une maya a agi sur eux, pour ainsi dire, et ils ont oublié le principe qui a créé cet univers. Ils l’ont pris pour acquis. Ils ont estimé qu’être là relevait de leur propre droit, de leur réussite personnelle et qu’ils étaient propriétaires de tout.

Cela a eu un tel effet sur leur mental qu'ils ont envahi d'autres pays, qu’ils ont détruit beaucoup de gens et ne se sont jamais sentis mal à ce sujet. Toute leur vie, ils ont pensé à agresser les autres, à les contrôler et à faire toutes sortes de choses dommageables. Mais ils n’ont même jamais pensé, ni jamais fait leur introspection pour voir que ce qu’ils faisaient était est très, très mal et n’aurait pas dû être fait, à cause de la liberté dont ils jouissaient, de l’agitation de ce monde et des gens au pouvoir qui étaient très, très cruels et extrêmement - ils n’avaient aucun sentiment pour les autres personnes. Et cela s’est passé tant de fois sur terre. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Shakti Puja, cabella, 21/06/1998

Il semble que Shri Mataji confonde le temple de Chatur Shringi à Pune avec celui de Saptashrungi à Nasik. D’abord, ils sont tous deux dans le Maharashtra. En fait, il y a une raison à cela.
-Saptashrungi, sapta signifie sept et shrungi, pics, est un lieu où les Marathes et certaines tribus Bhil vénèrent la Déesse depuis très longtemps. Le temple est également connu populairement comme l'un des "trois et demi Shakti Pithas (sièges)" de la Déesse au Maharashtra.
-Le Temple de Chattushringi se trouve près de la ville de Pune. On dit qu'il a été construit pendant le règne du roi Maratha Shivaji. Chattushringi (Chattu signifie quatre) est une montagne avec quatre pics. La Déesse y réside mais il y a aussi les temples de la déesse Durga et de Ganesha.

La légende raconte qu’un riche marchand, Durlabhsheth Pitambardas Mahajan, était un ardent dévot de la Déesse qui réside à Saptashrungi. Il avait visité tous les temples du Maharastra, mais en vieillissant, il ne pouvait plus voyager. Alors, une nuit, la Déesse lui apparut en rêve et lui dit: "Si tu ne peux pas venir à moi, Je viendrai à toi et resterai près de toi. Va me chercher une montagne située au nord-ouest de Pune (à Chatturshrungi) et creuse à cet endroit." Le dévot partit rechercher un endroit sans vraiment savoir où il allait puis, miracle, il trouva une statue naturelle de la Déesse (swayambhu Devi). Il construisit un temple à cet endroit et c'est le même temple qui a été rénové depuis au cours des siècles.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire