mardi 30 juin 2015

Ganesha a créé en nous les maryadas


« L’Agnya ne doit pas être recouvert. Je l'ai dit cent fois, s'il vous plaît ne recouvrez pas votre Agnya, s'il vous plaît nettoyez-le, ne recouvrez pas votre Agnya. Si vous recouvrez votre Agnya, alors vous ne pouvez pas être protégés. La négativité entre par l’Agnya et de l’Agnya elle peut aller jusqu'à votre Mooladhara. Donc, vous vivez dans une atmosphère qui est très dangereuse à vivre pour les saints. En fait, c’est la raison pour laquelle on disait que les saints devaient aller dans les Himalayas. Si l'on pouvait dire cela aux Indiens (qui sont des gens simples), Je ne sais pas ce que Je devrais dire aux gens qui vivent dans des circonstances aussi horribles, absolument horribles. Je veux dire, pensez-y à quel point c’est terrible, et combien de problèmes cela nous donne; combien de personnes sont finies, combien d'enfants sont humiliés, comment nous devenons incontrôlables. Donc la première chose, c’est de comprendre que Ganesha nous donne des maryadas, des limites. Elles sont innées, elles ne nous ont pas été imposées, elles sont innées. Regardez une petite fille, elle est timide, elle sait comment se protéger. Même les garçons, ils sont timides et ils essaient de se protéger, mais nous essayons de bafouer cette innocence innée parce que l'ego est là : "Et alors?" Vous leur dites quoi que ce soit (ils répondent) : "Quel est le problème?" Et vous ne savez pas à quel point c’est dévastateur.
A Londres, Je connais tant de parents qui me disent que leurs enfants sont déjà partis et qu’ils ont eux-mêmes déjà des enfants. À un très jeune âge, à environ quinze, seize ans, ils ont des enfants. Et cela est si répandu, et ainsi ils en parlent sans vergogne. Je veux dire, que si vous lisez le journal, vous ne pouvez pas imaginer pourquoi toutes ces choses sont écrites en détail dans le journal. Il n'y a pas nécessaire de tout décrire dans le journal.
Mais fondamentalement, nous sommes de bonnes personnes, Dieu nous a créés comme de bons êtres humains. Nous sommes de belles personnes, mais cet ego et ce genre d'une idée stupide qui (nous fait dire) : "Quel est le problème?" pour toute chose, cela vient de l'ego. Les gens sont devenus fous et lorsque vous devenez fous, vous vous laissez prendre par la négativité. Puis, une fois que vous êtes pris par cette négativité, vous commencez à vous comporter d'une manière qu’on ne peut expliquer. "Pourquoi ils se comportent comme ça?" Je ne comprends pas. Il y a un garçon qui est venu me voir, tous ses cheveux étaient en désordre et il avait l’air étrange avec tous ces "jattas", comme on dit (des dreadlocks). Alors Je lui ai demandé: "Pourquoi t’habilles-tu comme cela? Tu ressembles à un homme primitif."
Il a dit : "Je veux être primitif."
Je lui ai dit : "Tu ne peux pas. Ton cerveau est moderne. Tu vas devenir primitif juste en coiffant tes cheveux ainsi? Tu ne peux pas devenir primitif."
Mais pensez à toutes ces choses extérieures qu'ils font. Dans quel but? Pour avoir une identité. Maintenant, cette idée d'identité est aussi le signe que vous n’avez pas (conscience) de vos maryadas. Vous pouvez faire n’importe quoi. Vous pouvez devenir un punk et toutes les sortes de choses que vous faites. Je veux dire, il n'y a pas de maryadas. Et cela signifie que vous reniez complètement Ganesha. Ganesha a créé ces maryadas, innés en nous. Même une prostituée en Inde, si elle doit prendre cette profession, parce qu'elle a été forcée, peut-être qu'elle a été emmenée de quelque part ou peut-être que c’est à cause de problèmes graves qu'elle est devenue prostituée, veillera à ce que son enfant soit sauvé. Elle sait que c’est mal. Mais ici, la situation est si mauvaise que nous ne savons pas non plus que c’est mal. Pouvez-vous l’imaginer ? C’est la limite des choses, vous voyez vous noyer dans l'eau et vous savez que vous allez mourir pourtant, cela vous amuse : "Super, cela va me tuer." Voici où en est la sagesse, c‘est vraiment choquant.
Donc nous devons comprendre maintenant ce que sont nos maryadas, comment nous devons vivre selon nos maryadas. Et Je suis sûre que si vous développez vraiment votre Ganesha - pour cela, la meilleure façon c’est de méditer. Mettez-vous sur une belle pelouse, sur de l’herbe, asseyez-vous sur l’herbe, mettez votre main gauche vers la lumière, et la main droite sur la Terre Mère, et dites l’Atharva Shirsha. Si vous pouvez le savoir par cœur, c’est une très bonne chose. Sinon, vous pouvez garder le livre avec vous et le lire, et dire pour commencer le mantra de Ganesha. Cela vous aidera beaucoup. Cela vous aidera, aidera vos yeux, tout, ce sera très agréable. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha puja, Canberra, Australie14/04/1991
 

Les maryadas sont des limites intérieures qui nous permettent de vivre en bonne santé et en harmonie avec notre nature profonde qui est juste. Vis à vis des autres, ce sont aussi des règles de conduite en société qui impliquent le respect de autres ainsi que de soi-même. Ganesha est le garant de nos maryadas, c'est à dire que l'innocence est notre meilleur guide
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire