mardi 20 janvier 2015

Mata Sarasvati Sharada

 

« La musique indienne vient de "Omkara", de "Chaitanya" (vibrations). Vous n’avez jamais étudié la musique indienne. Vous n’avez aucune idée de ce qu’est un ragas ou les talas ou autre. Mais la façon dont vous avez apprécié cette musique, montre que lorsque vous atteignez une hauteur spirituelle, vous êtes unis à la musique et vous ressentez en vous-mêmes le plaisir de l'Esprit. Jamais auparavant les Occidentaux n’ont apprécié la musique de la façon dont vous l’avez appréciée. 

Et c’est la raison pour laquelle Je suis reconnaissante envers tous les musiciens qui sont assis ici, pour le fait qu'ils aient conservé la tradition de la musique indienne, dont J’ai toujours senti qu’un jour, elle unira le monde entier, si nous nous en tenons à la connaissance pure de la musique indienne. Je suis très fière de chacun d'eux et Je voudrais faire tout ce qui est possible pour eux. 

Tout ce qui est si glorieux dans cette musique a été préservé par eux, par chance, Je veux dire avec tant de difficultés liées à la vie quotidienne. Et c’est vraiment remarquable que, malgré le fait qu'ils gagnent leur vie, qu’ils travaillent, qu’ils font toutes sortes de choses, ils ont réussi à maintenir cet art difficile et lui ont donné un niveau si élevé, et la façon dont ils l'ont interprétée est particulièrement remarquable en ces temps modernes. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation à Ganapatipule après un récital, 07/01/1988  

Ajit Kadkade chante le bhajan Mata Sarasvati Sharada en présence de Shri Mataji Nirmala Devi. Il  a une technique très traditionnelle. 
Ce bhajan vante les louanges de Shri Sarasvati la déesse de la connaissance, de la musique, des arts et de la science. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire