lundi 15 décembre 2014

Noël est le festival de la joie

« C’est un autre concept de l'homme, que Jésus-Christ devrait être dégingandé, maigre, affamé, les os tellement visibles qu’on pourrait les compter un par un. Horrible! Je vous le dis. De son enfance jusqu’à sa mort, c’était une personne pleine de joie, Il était le bonheur, la joie (incarnés), afin de vous rendre tous heureux, de vous donner la lumière du bonheur en illuminant votre source de joie, qui est votre esprit dans le cœur. 
Il est venu sur terre, non seulement pour vous sauver, mais avant tout pour vous donner du bonheur, pour vous donner de la joie. Parce que les êtres humains dans leur ignorance et leur bêtise, se battent inutilement et se détruisent. Alors que personne ne vous a demandé d'aller dans les pubs pour y récolter des ennuis; personne ne vous a demandé d'aller jouer aux courses et d’être ruiné; personne ne vous a demandé d'aller voir d’horribles gourous et d’avoir des ennuis. Mais vous cherchez à vous détruire du matin jusqu'au soir. Ensuite Jésus arrive, comme une fleur du matin, pour vous rendre heureux, d’abord pour vous rendre heureux, puis pour vous donner de la joie. Vous voyez un enfant… n’importe quel enfant, il donne tant de joie. Et Jésus est l’enfant du Divin, qui est venu sur terre en tant qu’enfant, c’est la chose qui donne le plus de joie. 
Et voici pourquoi Noël pour nous tous, pour l’univers entier, devrait être un festival de grande joie. Car il nous a apporté la lumière grâce à laquelle vous pouvez voir qu'il y a quelqu'un que l’on appelle "Dieu" qu’il y a quelqu'un qui va détruire cette ignorance. C’était le tout début.

Donc, pour nous, il est nécessaire d'être avant tout joyeux, heureux et détendus, et de ne rien prendre au sérieux comme nous le faisons. Parce que la vie divine ne vous rend pas sérieux, car tout est un jeu, c’est une maya. 
J’ai vu, dans tous les rituels que les gens suivent, chez tous les gens soi-disant religieux, qu’ils sont trop sérieux pour être religieux car une personne religieuse pétille de joie, elle ne sait pas comment cacher sa joie. Et elle ne sait pas comment contrôler son rire quand elle voit des gens qui sont inutilement sérieux. Je veux dire que personne n’est mort. La façon dont les gens parlent parfois, vous ne savez pas quoi faire de vous-même, vous ne pouvez pas vous retenir (de rire). Donc il n'y aucune raison, dans ce monde, pour qu’une personne comme le Christ se sente triste. Et si vous croyez vraiment en Lui, alors s’il vous plaît, abandonnez d'abord cette tristesse stupide et vos bouderies, votre envie de devenir morose, de ne parler à personne et de faire silence absolu. Ce n’est pas la façon de voir le Christ. Voyez comment il est allé parler aux foules, la façon dont il a ouvert ses bras pour tous les gens qui l’entouraient et comment il a essayé de leur donner du bonheur. Il a dit que vous êtes deviez renaître. Cela signifie qu’il a dû faire ce travail (de Résurrection) et que vous devez l'obtenir un jour car il avait promis que vous alliez renaître. Le Christ doit renaître en nous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, 10/12/1979 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire