dimanche 19 octobre 2014

Musique de méditation




De la musique pour méditer ou simplement se détendre sur :
http://www.freemeditation.ca/music/


« Chacun doit faire ce qu'il veut pour nourrir l'ensemble, pour aider l'ensemble, pour émanciper l'ensemble. Mais pas pour ne pas, en aucune façon mépriser quelqu’un. Parce que ce n'est pas la façon dont Sahaja Yoga fonctionne.
Sahaja Yoga ne fonctionne qu’en collectivité. Et celui qui a développé cet esprit pénétrant est un véritable Sahaja Yogi. Celui qui n’a pas développé cela ne l’est pas. Quoi que vous pensiez de vous-même, Je n'ai rien à dire. Mais cette personnalité pénétrante qui se déplace de lieux en lieux, que vous parliez ou non, comme votre Mère est. Que Je vous rencontre ou pas, ne fait aucune différence, mais Je me diffuse dans chacun de vous, par de toutes petites choses aussi, Je suis là avec vous. Essayer de diffuser les uns dans les autres de cette façon, et voyez la beauté qui est en vous. 
Appréciez-vous mutuellement le plus possible, car c'est la plus grande chose, c’est la chose la plus grande à atteindre. Parce que cet ego, vous savez, vous rend semblable à une coquille, et il ne peut pas avoir de rapport avec cette beauté qui s’infiltre : voyez comme les notes de musique qui s’interpénètrent…

Cette pénétration n'est possible que lorsque votre ego commence se répandre tout autour (à s’identifier aux autres). Et c'est là le moyen de surmonter les problèmes du côté droit et c'est la façon de vénérer Shri Sarasvati.

C'est parce que Sarasvati tient une vina (ancêtre du sitar) dans la main et que cette vina est l’instrument primordial avec lequel elle joue de la musique, que cette musique pénètre le cœur. Vous ne savez pas comment cette musique pénètre en vous, ni comment cela fonctionne.

C’est comme cela que quelqu'un, qui est Sahaja Yogi, devrait être, pénétrant comme la musique peut l’être. Il y a tant de qualités chez Sarasvati, comme Je vous l’ai dit, qui ne peuvent être décrites en une seule conférence.

Mais l’une de ses plus grandes qualités, c'est qu’elle aboutit à des choses les plus subtiles, comme la Terre Mère se parachève en parfum.

La musique trouvera sa consécration dans la mélodie, comme tout ce que Sarasvati créé aboutira à quelque chose de plus grand. La matière, quoi qu’elle produise, s’accomplit dans l’esthétique. Si la matière ne possède pas d’esthétique, alors elle est grossière, et c'est comme cela pour tout.

Vous allez demander ce que devient l'eau : l'eau devient le fleuve Gange! C’est ce qu’il y a de plus subtil. Donc, la matière se transforme en des choses plus subtiles parce qu'elle doit s’infiltrer, pénétrer tout, quoi que ce soit. 

Et le meilleur de (ces éléments), c’est l'air. Cet air devient vibrations !
Donc, vous pouvez voir que tout ce qui provient de la matière, de ces cinq éléments, devient une chose plus subtile. Bien sûr, le côté gauche et droit y travaillent tous les deux, car l'amour doit agir, et lorsque l'amour agit sur la matière, elle se transforme en amour.
C'est de cette façon que l’on doit examiner sa propre vie : en faire une belle combinaison d'amour et de matière. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sarasvati Puja, Dhulia, Inde, 14/01/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire