dimanche 26 octobre 2014

La vie, c'est donner de la joie aux autres





« Maintenant, nous devons également savoir ce qui tue la joie. C’est important. Qu’est-ce qui tue la joie? D'abord, Je vous ai dit d’avoir de la sagesse. La sagesse, c’est ce qui vous donne le détachement, le détachement de tout égoïsme, égocentrisme, obsession de sa personne, ego - tout ce qui est relié à soi-même. Pouvez-vous le comprendre?
L'égoïsme - le Soi signifie l'Esprit. Qu’est-ce que l'égoïsme? C’est ce qui obscurcit complètement le Soi parce que vous pensez à vous-même, à vos enfants, à votre famille, c’est tout, tout au plus, même parfois, parfois vous ne pensez qu’à vous-même.
Et quand vous commencez à penser comme ça, Je veux dire que vous commencez à devenir de plus en plus petits, et petits et petits, le lotus (l’Esprit) s’effondre. Mais penser aux autres c’est si formidable !
Dans mon cas, c’est différent. Si Je pense à moi-même, vraiment, Je vous le dis, Je me sens très heureuse, agréable, joyeuse ? je dois vous le dire, Je dois l’avouer. Rires
Mais quand Je pense à certaines personnes, immédiatement mon chakra se met à se bloquer et Je me demande : "Oh, mon Dieu, pourquoi ai-Je pensé à cette personne?" Je veux dire, que pour eux, ce chakra se met à bouger rapidement (signe qu’il nettoie celui de l’autre personne). Mais ce corps est si généreux que vous ne pouvez pas imaginer, même si Je vois quelqu'un, tout à coup, les chakras se mettent à œuvrer pour cela, comme si J’étais responsable des chakras malades de tout le monde – ce que Je suis en quelque sorte, mais cela va si loin.  
Mais pourtant, Je pense aux gens qui sont en difficulté, à chacun de vous. Pourquoi? Pourquoi J’y pense? Parce que Je sais que si Je peux améliorer vos chakras, vous serez heureux. Je n’ai pas à arriver à cette conclusion logiquement, mais mon corps le sait, tout simplement. Il y arrive. Il y arriver et se sent très heureux. Quand Je vois quelqu'un recevoir sa Réalisation, c’est une si grande joie pour moi. Quand Je vois quelqu'un être soulagé de ses difficultés, c’est une telle joie pour moi parce que donner de la joie, c’est le caractère, la nature de l'Esprit.
Si vous ne laissez pas votre Esprit de remplir sa propre nature et son propre caractère, l’Esprit ne va pas se manifester. Donc, vous êtes le véhicule. Vous êtes la lampe, peut-on dire, en ce qui concerne le corps et le mental. Mais cette lumière de l'Esprit, si elle doit se manifester, alors il doit être d'un type très particulier : celui d’émettre totalement sa lumière sur l'extérieur. Elle éclaire les autres. Et vous devez améliorer cette capacité à donner de la lumière.
Peu à peu, vous serez surpris, si vous essayez seulement, dans votre vie, dans vos relations, par vos efforts, d’éclairer les autres, de leur rendre la vie meilleure, sans faire de l’esbroufe, sans être égoïste, mais d’une très belle et aimable façon, vous comprendrez réellement que vous êtes l'Esprit, car l'Esprit aime. Il a de l’amour. Et avec de l'amour, vous êtes indulgent, très indulgent. Parfois, vous savez, les représentants (des pays) se mettent en colère contre moi parce que Je suis plutôt indulgente. Qu'y puis-Je? C’est ma nature. Je n’y peux rien. Parce que J’ai de l’amour, vous savez. Si vous aimez une personne, vous pardonnez facilement. Vous ne vous sentez pas mal. Ne pas pardonner est difficile, mais à pardonner, c’est le mieux. Au moins, quand vous pardonnez, cela n’est pas casse-tête pour vous.
Donc cet amour, qui est, en réalité, de la joie, Je pense que lorsque cet amour fond et s’écoule comme une rivière et nourrit tous les arbres environnants, sur les rives, c’est le moment de l’accomplissement de la caractéristique - ou la personnalité - de cet amour, et c’est là qu'il se sent accompli. Il ne s’agit pas seulement d’avoir une lampe dans un coin, mais cette lumière doit se répandre. Elle doit se déplacer, elle doit nourrir. L'amour n’est pas quelque chose de mort, comme une pierre. Quand il fond, il englobe tout et tout devient très beau avec ça.
Donc, vous devez d'abord comprendre que la vie, c’est donner de la joie aux autres parce que vous êtes maintenant des saints et que votre lumière doit donner de la joie. Vous devez prendre, un tout petit peu, votre mal en patience, car vous avez les pouvoirs de le faire. Vous avez tous les pouvoirs et donc Je vous souhaite bonne chance pour l'année prochaine et une beaucoup de prospérité.
Que Dieu vous bénisse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Diwali Puja, Cabella, Italie, 10/11/1991
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire