mercredi 13 août 2014

Le sacrifice de Yeshoda

« Portez son attention sur ce qui est très noble, c'est cela le pouvoir de Shri Vishnumaya, parce que Vishnumaya est la sœur de Shri Krishna. Elle s'est incarnée comme sa sœur. Bien sûr, c'est une vierge, elle est née comme sa sœur. Or, voyez-vous, son histoire est très intéressante. Si vous lisez l'histoire, vous comprendrez ce que J'essaie de vous dire. Voici l'histoire :
La huitième incarnation, comme il est dit, le pouvoir- selon Sahaja Yoga, on l'appelle le roi du Vishudhi, devait naître. Il est né en prison, ses parents étaient emprisonnés.
Au même moment, Vishnumaya est née dans le village de Nanda Gram où un ami du nom de Nanda habitait avec sa femme Yeshodha. Elle s'est incarnée dans cette famille, c'était un bébé très, très puissant. Quand Shri Krishna est né, son père l'a sorti de prison : grâce aux pouvoirs de Shri Krishna, toutes ses entraves, toutes ses chaînes se sont cassées, les portes se sont ouvertes et le père a traversé péniblement par la rivière Yamuna et a transporté le bébé pour le donner à Nanda.
Nanda lui a dit : "j'ai un bébé c'est une fille, elle est née à peu près au même moment." 

Voyez le pouvoir que ce bébé a donné à sa mère Yeshoda. Les parents ont dit au père : "d'accord, fais une chose, Prend cet enfant et remplace-le par Shri Krishna." 
Quel sacrifice pour une femme d'abandonner son propre bébé à ce moment-là, son petit bébé, pour qu'il soit tué par Kansa, cet horrible personnage !
Aucune mère ne ferait une telle chose. Pouvez-vous imaginer une mère qui donnerait son enfant pour qu'il soit tué à la place de Shri Krishna ? On ne peut imaginer aucune mère ainsi, mais en Inde, il y avait de telle mère, qui ont fait de très grands sacrifices.
Or c'est le sacrifice le plus grand qu'on peut imaginer pour une femme. Elle peut sacrifier de petites choses, ou bien beaucoup de choses, mais sacrifier son enfant, c'est la chose la plus importante.
Une mère fait beaucoup de sacrifices pour ses enfants. Elle travaille pour eux. Elle veille sur eux des nuits et des nuits, elle en fait tant pour ses enfants. Mais abandonner son propre enfant est une chose si incroyable et c'est ce que Yeshoda a fait. Et quand il (le père de Shri Krishna) a apporté le bébé, elle était la puissance, elle était l'Adi Shakti sous la forme d'une vierge, et elle a été abandonnée.
Ainsi quand ce Kansa est venu le lendemain matin, qu'il a entendu qu'une petite fille était née, il en a été abasourdi. Cela devait être un garçon, comment se faisait-il que c'était une fille ? Qui que ce soit, s'est-il dit, je vais détruire ce bébé. Il a pris le bébé en mains et au moment où il allait le frapper, elle s'est dégagée et s'est élevée dans le ciel. Elle s'est transformée en éclairs pour annoncer: celui que tu voulais détruire est toujours vivant. Kansa en a été choqué.
Alors, derrière tout ceci, on peut voir le caractère de Yeshoda qui était si altruiste, le caractère du père si altruiste, celui d'une société où il était important de préserver une incarnation par dessus tout. Et suite à ce genre d'événement qui s'est produit, Shri Krishna a grandi dans la maison de Nanda où il a exprimé la puissance de sa personnalité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, jour précédant le Vishnumaya Puja, New York, 08/08/1987

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire