mercredi 2 juillet 2014

Les vibrations du shehnai, un instrument à vent indien




Pandit Jaggannath Mishra joue du shehnai pour Shri Mataji et les Sahaja Yogis en 1998. A la fin du concert, on voit que Nirmal Sangeet Sarita est sur la scène avec Arun Apte, on reconnaît la voix de Babamama en  fond  sonore.
Shri Mataji travaille sur le cœur et le Nabhi centre de Jaggannath Mishra près une discussion de quelques minutes.






Ustad Vilayat Khan au sitar et Ustad Bismillah Khan au shehnai en duo, avec Pandit Shamta Prasad aux tablas, interprètent le raga Gurarai- Todi, il y a une cinquantaine d'années. Ustad Bismillah Khan a aussi joué pour Shri Mataji.



Le shehnai (ou Chennai) est un instrument à vent de l'Inde du nord  sans doute originaire de la Perse, l'actuel Iran. Il y a plusieurs hypothèses sur l'origine du mot "shehnai". L'une d'elles, c'est que le mot vient de  la combinaison de "Shah" qui signifie "roi" et de "nai", une déclinaison de "nev" qui signifie "flûte". Il est traditionnellement joué lors de mariage ou de processions, car il est apprécier pour créer une atmosphère propice et sainte. C'est un instrument particulièrement adapté aux méditations sur le Mooladhara.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire