lundi 23 juin 2014

Sahaja Yoga est gratuit, ce qui aurait pu être un inconvénient



« L’aptitude fondamentale de la quête, c’est l’humilité. Si vous pensez que vous connaissez tout, vous ne pouvez pas faire preuve d’humilité et vous ne pouvez pas être un chercheur.
Même si les gens cherchent, ils ne veulent pas suivre le chemin de quelqu'un, ils disent: "Nous avons notre propre chemin, nous suivons notre propre chemin. Nous faisons ce que nous voulons faire." Et, comme ça, J’ai été confrontée à beaucoup de gens dans les différents pays, qui sont juste venus écouter mes conférences, c'est tout.  Mais ils n’ont pas voulu recevoir la Réalisation. Et certains d'entre eux ont l’on bien reçue, ils l'ont obtenue, mais ils l'on ensuite perdu.
D'une certaine manière, cela a été une histoire bizarre pour moi. Je leur donne la Réalisation, et Je prends pas d'argent pour cela, rien.
J'ai voyagé toute seule (au début). Mais malgré cela, pourquoi se fait-il que les gens ne réalisent pas la valeur de la Réalisation du Soi?
Puis, un monsieur, qui avait reçu sa Réalisation parmi les premiers, m’a dit:
- Aujourd’hui nous vivons dans une société de consommation, comme ils disent, ou autre, et à moins de leur prendre de l’argent, ils ne valoriseront jamais leur Réalisation. Faites-leur sentir que : “Nous avons payé pour l’avoir notre Réalisation.” On devrait mettre quelqu’un à l’entrée pour prendre de l’argent, sinon, ils ne s’y mettront pas.
- Mais on ne peut pas vendre la Réalisation, lui ai-Je répondu, c’est un mensonge ! Vous ne pouvez pas vendre la Réalisation du Soi aux gens.
- Alors, voyez-vous, vous ne réussirez pas.

Avec les autres gourous, c’est la chose la plus importante, dans le sens où ils n’acceptent que l’argent. Et quand ils leur en demandent, les gens leur apportent tant d’argent : "Faites tant de ceci, mais il y a des honoraires".
Et c’est comme cela que seul l’ego de ces gens est satisfait, c’est pourquoi ils se tournent vers les faux gourous. Il se peut qu’ils se rendent compte plus tard de cette fausseté, car ils souffriront beaucoup de problèmes physiques et mentaux, mais alors, ce sera déjà trop tard pour eux.
Or, jusque là, ce chakra du Sahasrara n'avait été décrit dans aucun livre, bien que certains en aient parlé. (Par exemple, Adi Shankara et Patanjali).
En Inde, nos livres ancestraux ont aussi parlé du chakra du Sahasrara. Mais personne ne l'a décrit, si ce n’est pour dire qu’il possède mille pétales. Au moins, s'ils avaient dit quelque chose à ce sujet, il aurait été plus facile pour moi de dire : "Voyez, ce qui a été écrit dans ce livre." Parce que les gens sont comme ça, cela doit être écrit dans un livre pour qu’ils puissent l’accepter.
C'est une situation très difficile, car personne n’a jamais donné la Réalisation du Soi collectivement. Donc personne n’est allé jusqu’à ce point dans ses écrits, sauf une ou deux personnes qui ont clairement parlé de la Kundalini. Mais, Je ne dirais pas qu'il aient été très clairs, car leurs écrits étaient de la poésie, alors les gens chantaient leurs chansons, mais ils n’en comprenaient pas le sens.
Mais Je pensais: "Ces gens, qui sont perdus, ici et là, qui suivent une sorte de quête - que va-t-il leur arriver? Et comment vais-Je être capable de leur donner la Réalisation du Soi? "Certaines expériences ont été vraiment horribles, mais ça n'a pas d'importance. J’ai persévéré encore et encore, ​​et J’y suis arrivée.
Bien sûr, nous avons rencontré des gens qui étaient aussi très cruels et méchants, qui m'ont fait des difficultés et ont ennuyé les Sahaja Yogis. Toutes ces choses auraient vraiment du freiner mon enthousiasme, mais, au contraire, J'ai commencé à penser: "Pourquoi? Pourquoi les gens sont-ils comme ça?"
Puis, J’ai pris conscience d’une chose, c’est qu’on ne peut que le monde entier n peut pas obtenir la Réalisation du Soi. C'est l’époque du Jugement Dernier (Kali Yuga). A cette époque, les gens doivent décider ce qui est le plus important. Ils doivent se connaître eux-mêmes et savoir ce qu'ils possèdent. Il ne s'agit pas seulement d'avoir un grand nombre de Sahaja Yogis qui pourrait nous aider, mais de solides Sahaja Yogis.
Ensuite, J’ai découvert que des gens guérissaient de nombreuses maladies, mais la plupart d'entre eux se sont perdus. Certains d'entre eux, qui étaient des toxicomanes, ont renoncé à la toxicomanie. D’autres ont abandonné l’alcool. Les fumeurs ont cessé de fumer. Je n'ai jamais dit un mot comme: "Abandonnez ceci ou abandonnez cela." Je savais qu’une fois que la Kundalini se serait élevée, ils abandonneraient automatiquement leur addictions. Et c'est arrivé.
Et c'est comme ça que les gens sont devenus si purs, si beaux et qu’ils ont commencé à apprécier leur vie....Peu à peu, bien sûr, cela a commencé à fonctionner. Mais encore, Je dois dire que nous ne pouvons pas nous attendre, dans ce Kali Yuga, à avoir des milliards et des milliards de personnes pratiquant Sahaja Yoga, bien que ce soit mon désir, que ce soit votre désir car vous voulez qu'ils aient leur Réalisation du Soi, grâce à laquelle tant de bonnes choses peuvent se produire. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara Puja, Cabella, Italie, 07/05/2000
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire