mercredi 11 juin 2014

Il faut s'occuper des problèmes écologiques

Sydney-1985
« Donc, Je dois vous amener à comprendre qu’aujourd’hui, s’il vous plaît, il faut faire son introspection, totalement, rechercher son âme. Découvrons ce qui ne va pas chez nous.
Ne dorlotez pas votre ego, car l’ego vous rend idiot, vous avez dû constater cela. Il y a des gens pratiquant Sahaja Yoga qui sont comme cela, des idiots, mais ils ont une très haute opinion d’eux-mêmes, nous le savons tous. Il faut aussi quelques bouffons dans un cirque, mais il faut des lions et des tigres. Ce qui impressionne les gens, ce sont les lions et les tigres, pas les bouffons. Donc c’est important, faisons cette introspection et voyons par nous-même ce que nous avons fait pour Sahaja Yoga. Bien sûr, Je dois vous féliciter pour une chose (vos pouvoirs), car, vous savez, Je suis comme cela. Je n’ai rien fait pour être comme cela, Je suis juste comme ça...

Et si vous n’utilisez pas votre pouvoir, à cause d’une raison absurde ou d’une peur - vous pouvez avoir n’importe quelle raison, à cause d’une tentation ou d’une contrainte, à cause de n’importe quoi - si vous ne faites pas tout pour utiliser votre pouvoir d’amour, alors vous n’allez pas vous élever. Donc, si vous avez une vue claire de l’ensemble, vous voyez que le pouvoir de votre Mère est un pouvoir d’amour. Tout ce qu’elle fait, c’est par amour pour sa création. Ainsi démarre l’introspection, mais il ne faut par tarder à la faire. Je dis depuis longtemps que la façon dont ils épuisent la Terre Mère, en faisant tant de choses - vous avez dû m’entendre le dire. Je le dis depuis ces derniers dix-huit ans -  a fait qu’aujourd’hui, les problèmes écologiques se dressent devant vous comme un rakshasa (un démon). Maintenant, qu’est-ce que faites-vous de lui? Alors vous faites face, automatiquement, vous devez faire face à vous-même, à votre destruction. Cette introspection, si vous ne la faites pas maintenant, vous l’affronterez à un moment qui sera très tardif. Ne vous satisfaisez pas seulement d’avoir des Sahaja Yogis, c’est bon (tout le travail est fait)...

Je connais des gens que soudain, Je retrouve dans les pujas, parfois à Vancouver, parfois à San Diego, parfois ici. Et Je leur demande : "Comment se fait-il que vous êtes ici?  Et votre emploi?" Ils me disent : "Notre travail nous a amenés ici, exactement à cette date."
Lorsque le pouvoir est si grand pour qu’on en prenne conscience, pour qu’on sache à quel point il est important, alors, on laisse tout à ce pouvoir. Et il fera tout fonctionner pour vous.
Alors aujourd’hui, nous parlons de la Shakti, des pouvoirs de la Déesse, qui sont encore plus nombreux à découvrir, et trop complexes, très bien équilibrés et extrêmement efficaces. Mais quel que soit le travail que ces pouvoirs ont fait en vous, s’il vous plaît, essayez de les respecter. S’il vous plaît, essayez de les assimiler, et laissez grandir votre être. Ne dites pas que "maintenant je suis mariée", ou bien "j’attends un enfant" ou "j’ai des enfants, j’ai un travail" rien de cela. Tout devient parfait, dès que vous perfectionnez votre être, tout est lié à votre perfection. Ensuite vous ne me demandez plus "quel travail dois-je faire? Mère, que dois-je faire?" ou autre. Vous mènerez à bien votre chemin et tout fonctionnera.» 
Shri Mataji Nirmala Devi, Navaratri Puja, Arzier, Suisse, 23/09/1990
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire