mardi 27 mai 2014

Trouver d'abord l'Absolu pour comprendre le relatif

« Donc, il faut être prudent, lorsque vous voyez quelqu'un, cela se produit chez ceux qui se mettent en avant, soyez prudents à ce sujet, parce que l'ego, voyez-vous, peut vous trahir. Vous avez eu l’impression que cet homme était un grand Sahaja Yogi, car il en fait beaucoup et qu’il a du donner beaucoup de soins (aux autres personnes). En fait, votre attention ne devrait pas trop se porter sur la guérison des autres, parce que si vous bloquez vos chakras, il se peut qu’après un certain temps, vous ne vous en rendiez plus compte et cela deviendra - Shri Mataji parle à quelqu’un.
Nous devons conserver la pureté de Sahaja Yoga - "shuchitta". On appelle cela "shuchitta" (un esprit sain), c'est la pureté de Sahaja Yoga. Vous devez comprendre Sahaja Yoga dans sa forme pure, et comprendre que maintenant, quand vous avez le yoga (l’union), vous devez vous établir et aussi vous nettoyer, selon Sahaja Yoga. Parce que jusqu'à présent, vous n'avez pas ressenti l'Absolu, avant d'obtenir la Réalisation. Voyez, la Réalisation, c'est lorsque vous devenez uni à l'Absolu. Vous connaissez l'Absolu. Une fois que vous connaissez l'Absolu, alors seulement vous pouvez connaître ce qui est relatif. Tant que vous ne connaissez pas l'Absolu, vous êtes dans la confusion, parce que tout est relatif et c'est pourquoi personne ne sait ce qui est vraiment juste et ce qui ne l'est pas. Donc, il vous faut un point absolu, comme par exemple (le Point Zéro) le "mètre" dans Paris, qui est fixe, puis quand vous dites que la distance est de dix mètres, cela équivaut à dix fois ce mètre qui est à Paris.
Mais parce que nous n'avons pas trouvé notre absolu, nous sommes dans la confusion. Et dans cette confusion, tout le monde peut profiter de cela. Donc avant tout, il faut trouver ce qui est notre absolu, et l'Absolu, c’est l'Esprit.

L’Esprit existe et crée des vagues sans percussion. Par exemple, si Je dois produire un son, Je dois battre mes mains l’une avec l'autre, ou bien vous pouvez comprendre de cette façon : supposant que vous, supposons que vous jetiez une pierre dans un étang, alors des vagues vont commencer à s'élever sur l'étang. Cela signifie que la pierre doit frapper l'eau pour créer ce modèle de vagues. Mais pouvez-vous penser à une pierre, dans l'étang, qui créerait un son sans percussion? C'est pourquoi on dit que l'Esprit est "nishpanda" (immobile) , il ne - on ne peut pas dire qu'il ne vibre pas, il vibre bien, mais ne crée pas ce "spandana" (mouvement;pulsation), ce n'est pas quelque chose qui a une percussion, il crée simplement sans percussion.

Par exemple, Je suis assise ici et vous pouvez sentir mes vibrations, les ondes vous arrivent, sans percussion. Il y a  simplement émission. De même, quand vous vous ressentez votre Esprit, quand vous le sentez au moyen de votre Kundalini, quand il est éveillé - il est éveillée, mais quand il est connecté à votre attention - alors votre attention reçoit ces ondes sans percussion qui s’écoulent dans vos mains en tant que "chaitanya Lahari" (vagues de vibrations), en tant qu’ondes. Et parce que cela vient de l'Absolu, vous pouvez obtenir une réponse complète de l'Absolu sur cette situation. Et sur ​​ce point, tant de gens ont eu la Réalisation, que vous pouvez poser n'importe quelle question absolue et vous aurez une réalisation. C'est pourquoi il y a d’abord le Yoga (lunion) puis Kshema ‘le bien-être). D’abord le yoga, cela signifie d’abord l'unité, ou comme on dit en sanscrit, le "yukti" (la connexion) de votre attention - qu’on appelle "Jiva" - avec votre Esprit - appelé "Shiva". Les deux doivent se rencontrer et à moins qu'ils ne se rencontrent, vous ne pouvez pas accéder à l’Absolu. Et une fois que vous avez ressenti l'Absolu, vous pouvez décider de tout le reste, avec relativité. En sanskrit, l’Absolu se dit Akhbar, c’est absolu. Et il n'y a pas de paraspara (comparatif) , c’est à dire qu’il n’y a rien de relatif à ce sujet. C'est une chose absolue.
Mais comme vous l’avez vu, le connaître prend du temps - totalement. Etre immergé en cela prend du temps. Cette évolution prend du temps et c'est pourquoi il faut être prudent, non seulement prudent, mais il faut être alerte et s’y atteler. Pour être tout à fait uni à cela, il faut mûrir. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation à Caxton Hall, Angleterre, 08/10/1979

Le Point Zéro est matérialisé par une dalle en quatre quartiers au centre de laquelle est placé un médaillon hexagonal représentant une rose des vents. A partir de ce point, on calcule, en kilomètres, les distances des routes entre Paris et les autres villes de France. Il est situé sur le parvis de Notre-Dame de Paris.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire