vendredi 23 mai 2014

La poésie, même spontanée, doit être travaillée


Sahaja Yogi : De loin. Faut-il faire un magazine avec tous les poèmes ?
Shri Mataji : Oui. Nous avons un magazine ?
Sahaja Yogi : Il a demandé si nous pourrions en avoir un.
Shri Mataji : Avec les poèmes ? La seule chose que Je dirais, c’est que les poèmes doivent être encore rectifiés. Un magazine pour les Sahaja Yogis, c’est bien, mais si vous devez le publier en externe, alors ils doivent être un peu, réactualisés, Je veux dire, dans le sens où ils doivent être, en quelque sorte, mieux construits, il faut les retravailler. Et les poèmes devraient être mis en valeur dans des magazines, mais ils doivent être compréhensibles. Parfois même, les gens écrivent aussi de drôles de sortes de poèmes. Comme quelqu'un a écrit : "Sahaja Yoga est mon riz et Sahaja Yoga est mon daal (plat de lentilles aussi essentiel que le pain pour les Français) et Sahaja Yoga est ma viande et Sahaja Yoga est mon poisson." Rires.

Et J'ai dit : " La suite, c’est Mataji est ma nourriture!" Rires.
Vous voyez, cela signifie que Sahaja Yoga représente tout (pour eux), mais la façon dont ils s’expriment est parfois très crue. Oui, il y a eu un poème comme cela, Je vous le dis, et J’en ai eu la peur de ma vie, vous voyez! Shri Mataji éclate de rire.

Donc, Je dirais que l'on doit faire un peu attention. Vous voyez, il y a toujours deux aspects à l’expression : le premier, c’est la créativité, bien sûr. Vous devez être quelqu’un de créatif, mais il vous faut avoir de la technique. Si vous n'avez pas de technique, cette créativité semble bizarre (en français dans le texte). Donc, même si vous avez des idées très poétiques, vous devez avoir de la technique pour les mettre en poésie. La poésie en prose peut être aussi très belle, mais vous devez connaître la technique, vous devez connaître la façon de l’exprimer. Par exemple, il se peut que vous soyez un grand artiste, un artiste créatif, mais vous devez savoir comment exprimer cette créativité techniquement. Supposons que Je sois un grand artiste, mais que Je ne sache pas me servir d’un pinceau, comment vais-Je faire?

Il faut donc avoir les deux choses. Et ce que Je crois, c’est qu’avec Sahaja Yoga, les gens deviennent très créatifs, ils ressentent de l'enthousiasme et veulent s'exprimer, mais il leur manque l’aspect technique et la subtilité (qui va avec). Donc, quels que soient vos poèmes, c’est une très bonne idée d’écrire, car certains d'entre eux sont très bons, mais Je pense qu'il ne devrait pas y avoir de vulgarité, d’accord?
Donc, tous ceux qui écrivent des poèmes, qui voudraient en écrire, mettez-vous debout. C’est si agréable de voir tant de poètes. D’accord, alors maintenant, qui va s'en occuper ? Vous ? Très bien. Vous le connaissez tous, donnez-lui vos noms et envoyez-lui tous vos poèmes, d'accord? C'est fait. Il ne devrait y avoir rien de puéril, de bas de gamme ou quelque chose de ce genre. Ensuite, pour l'art, tous ceux qui veulent produire des photos, des peintures, des dessins, s'il vous plaît levez-vous, même les enfants. Chris, tu vas t’en occuper, bon, et ta femme aussi, elle est très bien. Prenons Chris pour cela. Chris, veux-tu prendre cela en charge ?
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Sheffield, Angleterre, 21/09/1985
Peinture sur plafond, la Madonne, Jeff Raum

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire