dimanche 9 mars 2014

La distanciation par l'introspection



« C’est une si belle expérience d’être avec le Soi, comme si vous étiez entré dans le merveilleux jardin du paradis. Si, ce sentiment, si  vous voulez l’éprouver, abandonnez toutes les idées absurdes, abandonnez toutes les absurdités de ce monde, abandonnez tout cela,  et alors vous ressentirez que maintenant vous êtes vraiment là où vous devriez être. Vous n’aurez pas de doutes, vous n’aurez pas d’envies insatiables, vous ne vous sentirez en aucune façon insatisfait. Mais certains en sont encore à un stade très élémentaire, Je le sais. Je le sais, Je ne le leur ai rien dit car Je sais que c’est l’année où ils seront tous démasqués, il n’y a pas de doute.
Alors à quoi bon faire quelque chose par quoi vous serez démasqué, et que considéré comme un criminel par le monde entier de Sahaja Yoga, ou comme quelqu’un qui ne mérite aucun respect ? Sinon vous sortez de cette situation. Et si vous êtes ici pour bénéficier de plusieurs niveaux ascendants, vous devez tourner vos yeux vers le haut et non vers le bas. Vous devez voir quels sont les niveaux et vous devez les escalader. Et par cette escalade, où entrez-vous? Je vais vous le dire, dans le merveilleux jardin, le jardin parfumé de votre Soi, qui est si beau. Au lieu de cela, vous vous perdez dans la maya (l'illusion) de ce monde, comme tant d’autres s’y sont perdus. Alors pourquoi êtes-vous venu à Sahaja Yoga?
Abandonnez ces idées absurdes, essayez de vous adonner à la spiritualité, la pure spiritualité. La pureté, c’est le mot, la pureté, vous devez l’avoir, et la pureté intérieure est très facilement établie avec Sahaja Yoga. Vous devez améliorer votre état de témoin : vous devez tellement le projeter que les réactions dues aux conditionnements et à l’ego s’arrêteront. Vous n’aurez plus de réactions mais vous serez simplement témoin. Et la connaissance véritable provient toujours, toujours de l’état de témoin. Si vous ne savez pas comment être distancié des choses, alors la connaissance que vous avez n’est rien qu’un produit de votre ego ou de vos, peut-on dire, conditionnements. Ce n’est pas la connaissance absolue.

Donc pour obtenir la connaissance absolue sur tout, ce que vous devez faire c’est atteindre le point de l’Absolu. Alors, atteignez ce point où vous êtes absolument net, pur, "nirmala". Or, ne vous condamnez pas si vous avez des défauts, vous devez en avoir, vous êtes tous des êtres humains. Mais tous ces défauts,  vous pouvez absolument les surmonter de votre pouvoir spirituel. Pour cela, que devez-vous faire? En premier votre introspection. En premier, il faut essayer de trouver, vous vous séparer de vous-même et dites: “Bonjour Mr, comment vas-tu?” Commencez par cela. “Bonjour, qu’est-ce que tu manigances?” Et vous commencez à vous voir (avec distanciation) et à éliminer, à enlever tout ce qui n’est pas vous-même. Cette connaissance du Soi vous vient lorsque vous la désirez. Ce devrait être un pur désir d’en savoir au sujet du Soi.

Vous êtes des personnes spéciales, c’est certain, vous êtes tous choisis pour être vraiment très spéciaux, sans aucun doute. Il doit y avoir quelque chose chez vous pour que vous soyez arrivés à l’état où vous essayez de devenir le Soi. Le Soi est absolument satisfait en lui-même. Il n’a besoin de rien pour se satisfaire. En fait, c’est la satisfaction personnifiée. Il voit simplement les choses, il les observe il en est simplement témoin. Et, alors qu’il est témoin de tout, il sait. Il sait. Il n’est pas besoin de dire: “C’est comme ceci, c’est comme cela” Vous n’êtes pas obligé d’insister sur quoi que ce soit, il s’exprime de lui-même, si vous êtes quelqu’un de clair, si vos désirs sont propres et que vous n’avez que le pur désir d’évoluer. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja d’anniversaire, New Delhi, Inde, 21/03/2001

La méditation Sahaja Yoga est un état de conscience sans pensée que l'on obtient quand notre énergie subtile, la Kundalini, est éveillée, c'est à dire quand elle perce le sommet du crâne au niveau de la grande fontanelle, pour  s'unir à l’énergie omniprésente de l’amour Divin. Notre attention se retrouve alors au Sahasrara, le dernier centre Mais comment prolonger cette conscience sans pensée au-delà de la méditation ? Être témoin, avoir une distanciation vis-à-vis des choses qui nous entourent, est un moyen efficace : se regarder agir, comme un acteur qui jouerait son rôle dans un décor de théâtre.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire