jeudi 6 février 2014

A travers vous




« Si votre attention se porte tout le temps sur les choses les plus basses, les choses matérialistes, vers les plaisirs physiques, vous ne pouvez pas vous élever. Vous pouvez méditer autant que vous voulez, utiliser ma photo, venir aux pujas, si votre attention est engluée, c’est comme si vous étiez debout sur un crocodile et essayez de monter dans un bateau. Cela ne veut pas dire que lorsqu’une flamme brûle, elle donne de la matière. Mais elle se détache de la matière et la consume. Alors ce corps, ce mental, cet ego, ce surperego doivent brûler tout le temps pour entretenir cette flamme (qu'est l'Esprit). Vous n’avez rien à abandonner, mais utilisez ces mêmes choses pour une vie supérieure. Et cela devrait être le but de chaque Sahaja Yogi.

En fait, après avoir obtenu la Réalisation, vous commencez spontanément à donner, parce que vous êtes la lumière. Mais respectez votre lumière et celle des autres. L'obscurité est trop forte et nous avons besoin de beaucoup de lumières pour dégager cette obscurité. Ces lumières doivent être préservées, doivent être soignées, aimées. Comme vous le savez très bien, Je ne peux pas le faire toute seule. Par exemple, si vous utilisez une source d'électricité pour brûler, vous pouvez avoir une grosse explosion, l’électricité doit se rendre jusqu’ à plusieurs ampoules diverses pour répandre une belle lumière. Vous êtes les canaux, c’est à travers vous que Je m’exprime. Je ne suis que l'énergie potentielle. Comme l’énergie qui vient de quelque part et qui est stockée – si Je vous le demandais, vous ne sauriez pas dire où elle est stockée. C’est par votre comportement, vos pures lumières, par votre parfum que les gens vont connaître Dieu Tout-puissant.

Il y en a certains, qui peuvent noircir le visage. Ce sont des lumières,  aucun doute, c’est sur, mais ils peuvent noircir le visage s'il y a des impuretés. Noircir le visage du Divin, noircir le visage de votre Créateur, et il faut faire attention à cela, à ne pas noircir le nom de Dieu par notre mauvaise conduite. Maintenant, écoutez-moi très attentivement, s'il n'y a pas de lumière venant de la lampe, elle ne peut ni noircir ni éclairer, mais s’il y a une lumière, elle peut noircir tout comme éclairer. Ce ne sont que les Sahaja Yogis qui peuvent noircir le nom de Dieu Tout-puissant.

Disons, par exemple, si vous avez un simulateur, il ne peut pas noircir le nom de Dieu, parce que (son âme) est elle-même noire, donc personne ne s’inquiètera de cela. S'il y a une personne qui prêche sur Dieu, qui parle de Dieu, de la religion et qui fait de l'argent en faisant cela, elle calomnie son propre nom, elle ne noircit pas le nom de Dieu Tout-puissant. Le nom de Dieu ne peut pas être noirci. Il est toujours brillant. Mais ce ne sont que les Sahaja Yogis qui peuvent former des nuages, ​​pour le recouvrir. Ils peuvent anéantir l’espoir de ce monde. Ils ne peuvent apporter la vraie destruction de ce monde. Ils seront tenus pour responsables. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Diwali puja, Rome, Italie, 17/11/1985
Publié par dictionnaire sahaja yoga

3 commentaires:

Anonyme a dit…

100 fois sur le métier...
Il est toujours bon de l'entendre car la progression est lente.

Anonyme a dit…

Merci pour ces contributions quotidiennes.

Maithili a dit…

Que la lumiere soit...

Enregistrer un commentaire