mercredi 8 janvier 2014

La pureté virginale du gourou, y compris avec l'argent


Mermaid de Claire Pacheco, en vente
« Aujourd'hui, c'est le troisième jour de la Lune. Le troisième jour de la Lune s’appelle "Kritiya", c’est le jour particulier des vierges. La Kundalini, c’est le désir virginal, il est virginal, car il ne s'est pas encore manifesté. Et aussi, au niveau du troisième centre qui est le Nabhi, les vierges apparaissent comme les shaktis (puissances) des gourous. Comme nous possédons (en nous) dix gourous, que nous considérons comme les Gourous Primordiaux, chacun a eu pour shakti sa sœur ou sa fille. Dans la Bible, dans l'Ancien Testament, il est dit que Celui qui viendra sera né d'une vierge.
Et puis les Juifs n'ont pas accepté le Christ alors ils ont dit qu’il n'était pas écrit "né d’une vierge", mais "d’une fille". Or, en sanscrit, le mot "fille" et le mot "vierge" sont un seul et même mot. Nous n'avions pas de fille de 80 ans comme de nos jours. Ainsi, la virginité d'une femme signifiait qu'elle était une fille non encore mariée ou qui n'avait pas encore rencontré son mari. C'est l'essence même de la pureté qui est le pouvoir du principe du  gourou.
Donc, un gourou, qui est en charge de diriger les autres vers l'illumination, doit savoir que son pouvoir doit être utilisé comme la puissance virginale d’un pouvoir pur. Un gourou ne peut pas utiliser ce pouvoir à la façon qu'une personne ordinaire. Donc, sa relation avec ses disciples, qu'ils soient garçons ou filles, doit être absolument pure. La pureté devrait aller jusqu’à ne rien accepter qui appartienne au disciple.
À ce propos, de nombreuses choses ont été écrites, par de nombreux saints, en particulier au Maharastra. Kabir Das et Nanak se sont également clairement exprimés contre les gens qui ont des relations avec leurs "shishyas", leurs disciples, soient par avidité ou par luxure. Ils les appellent des rakshasas. De même, les gens qui sont aujourd’hui supposés être des leaders, des "gourous" dans Sahaja Yoga, ne doivent pas oublier que leur relation avec leurs disciples doivent être d’une pureté et d’une virginité absolues.
Dans les temps anciens, cela pouvait passer que les gens ne connaissent pas les sanctions qui peuvent tomber sur une personne qui utilise son pouvoir de gourou pour sa propre satisfaction. Mais aujourd'hui, à cette époque… Shri Mataji parle aux Sahaja Yogis en hindi
…le châtiment qui peut se produire à cette époque de jugement dernier, pourrait être très grave et comme entant que mère, Je me dois de vous avertir, tous ceux qui ont démarré leur centre ou ceux qui sont en train de devenir des gourous en tant que leaders, qu’il vous faut avoir un tempérament très détaché et une compréhension très claire de vous-même.

Vous ne pouvez pas mal gérer l’argent. Vous ne pouvez pas détourner de l’argent, vous ne pouvez rien utiliser, qui appartienne à la collectivité, pour votre propre usage ni ne pouvez utiliser quelqu’un pour votre satisfaction de votre luxure. Si vous avez ces faiblesses, il est préférable de quitter Sahaja Yoga pour le moment, et de revenir quand vous allez mieux.
Il n'y a pas de place dans Sahaja Yoga pour les personnes impures. La pureté est d'être vénérée totalement. Autant nous disons qu’en Occident, on pêche contre la Mère, les gens ne valorisent pas leur chasteté, autant en Orient, en particulier en Inde, les gens ne savent pas qu'ils doivent être absolument honnêtes en ce qui concerne l’argent. Ils tombent dans les pièges, dans les tentations, et puis ils reçoivent une punition très sévère – mais de ma part, mais par la colère de Dieu Tout-puissant, parce que c'est l'œuvre de Dieu que vous faites (en donnant la Réalisation).

Et le pire serait de rechercher le pouvoir, si ce n'est pas ces deux choses (le vice et la convoitise) nous recherchons le pouvoir par l’intermédiaire de Sahaja Yoga. Pour ces gens-là, cela devient comme leur propre domaine et ils commencent à utiliser, à affirmer leur pouvoir sur les autres. Ce n’est pas possible, cela ne fonctionnera pas. Ceux qui tenteront de dominer les autres, pour leur seule satisfaction ou pour leur propre ego, souffriront beaucoup. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur la virginité du gourou, Ganapatipule, India, 08/01/1987
Image sur : http://www.deviantart.com/print/20418597/
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire