dimanche 13 octobre 2013

Définir Sahaja Yoga en trois mots

« Vous devez tuer le plus grand ennemi à l'intérieur de vous : c’est l’irresponsabilité.
Les gens donnent de drôles d’idées pour justifier de leur bêtise et de leur indiscipline.
J’ai entendu parler d’un Sahaja Yogi qui ne prenait jamais de bain - pendant un an au moins, et cela m'a été rapporté. Et quand Je lui ai demandé pourquoi il ne prenait pas de bain, il m’a dit : "Je suis détaché. " Alors J'ai dit : "Va donc vivre dans l'Himalaya avec ce détachement, tu vois, les autres se sentent attachés : ils pensent qu'il est impossible de vivre avec toi."
Vous devez être gentils avec les autres. Vous devez être soignés, propres, c’est une chose très simple que Je suis obligée de vous dire maintenant. Ce sont là les signes d’une propreté intérieure.
Nous arrivons donc à la partie plus subtile, et le côté subtil de Sahaja Yoga est extrêmement simple: c’est la compassion, c’est le pardon, c’est l’amour. Mais le plus grand de tous, c’est le service de Dieu, nous faisons le travail de Dieu (en donnant la Réalisation). Comment pouvons-nous être fatigués? La dynamique s’écoule à travers nous, la compassion est si enrichissante, cet amour embellit tellement les choses, comment pouvons-nous ne pas le faire? Nous devrions courir pour le faire.
Mais il faut savoir que cet amour contient une formidable force de désir en lui-même.
Par exemple, si vous aimez quelqu'un, si vous avez un enfant, voyez à quel point vous vous faites du souci pour cet enfant, combien vous travaillez pour cet enfant. Si la compassion se manifestait, vous verriez que le monde entier est créé à partir de cela. Dieu a créé cet univers, ce monde et vous tous, par compassion seulement, juste par compassion.
Un jour quelqu'un m'a demandé : " pourquoi avez-vous pris cette charge sur vos épaules? " Cette charge est si agréable, c’est une si beau fardeau, car il y a tellement de possibilités. Donc, il faut être optimiste.
Mais vous vous rendrez compte, lorsque vous êtes optimiste, que vous donnez des conférences pour les autres mais pas pour vous-même. "Je dois m'améliorer avec optimisme. L’optimiste fait partie de mon amour. C'est tellement gratifiant, c'est tellement joyeux de donner." Les personnes qui pensent ainsi s’élèvent très vite, leur Kundalini monte très vite. Elles deviennent de belles personnes. Elles font un travail constructif pour Sahaja Yoga. Elles ne créent pas de divisions ni de groupes. Elles n'utilisent pas Sahaja Yoga pour satisfaire leur ego.
Donc, aujourd'hui, en ce jour d’Ashtami (huitième jour du Navaratri) qui est un jour très puissant, assumez ce pouvoir intérieur de combattre toutes ces maladies horribles qui sont en vous. Et pour les autres, ayez de la compassion et de l'amour, pas autre chose. C'est le point que nous manquons toujours, on pense que " Shri Mataji donne des conférences pour les autres, pas pour moi." »
Shri Mataji Nirmala Devi, huitième jour du Navaratri, Meudon, France, 30/09/1984
 
Il y a souvent une méprise sur la nature du détachement, car certains assimilent le détachement avec une distance affective. Le détachement n’est pas lié au cœur mais c’est une qualité de l'attention : c'est la faculté de s'extraire de cycles de pensées qui peuvent être fatigantes, négatives et en fin de compte infructueuses. C’est possible grâce à la méditation qui créé un silence mental, dans lequel, seules les "idées"  vraiment importantes  pour nous surgissent sous forme d’intuition. Ce silence mental nous apprend à faire la différence entre des pensées extérieures qui nous conditionnent et des intuitions, qui nous font avancer. C’est grâce à cet état de conscience sans pensée que l’on développe le détachement.
Donc le détachement n’est pas un manque d’émotions. C’est la faculté de s’extraire  d’une situation négative tout en en entant le témoin, d'avoir des sentiments tout en ne s’identifiant pas avec notre ressenti. Ce n’est surtout pas de l’indifférence. C’est dans ce sens qu'il faut comprendre l’exemple que Shri Mataji nous donne ici.
La vraie discipline dans Sahaja Yoga, c'est la discipline du cœur.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire