jeudi 12 septembre 2013

L'attention est dans le ventre


 


« Tous les gourous ont dit : "Vous ne devriez pas boire". Même Moïse. Chacun d'entre eux a dit qu’il ne faudrait pas boire, c'est-à-dire, ne prendre aucune sorte d'alcool ou de chose qui supprimera votre conscience, parce que (le Vide) est le lieu de votre conscience. Dans le sens où, que tout ce passe mal ici gâtera votre attention, et si votre attention est abîmée, votre conscience le sera. L'attention est ici. L'attention se trouve dans le ventre, (stomach), dans le Vide. Alors voyez l'importance de votre attention.
Où que vous posiez votre attention, elle agit. Lorsque vous êtes Réalisé, votre attention est Réalisée. Partout où vous posez votre attention, elle fonctionne comme une pique, elle fonctionne comme une épée, elle fonctionne comme une main aimante, elle fonctionne comme un baiser, elle fonctionne comme un coeur réconfortant.
Il y a une attention éclairée dans votre ventre.
Vous voyez, la mère porte l’enfant dans son ventre, à quel point il s’occupe de l'enfant, du petit bébé, comment il le protège. Tout cela existe, nous est donné par nos gourous, nos propres êtres, qui sont nos maîtres, nos vrais enseignants. Le ventre vous enseigne, votre ventre est votre gourou. L’amibe est devenue un être humain grâce à son estomac, par la faim qu'elle avait. Si elle n'avait pas eu faim, elle n'aurait pas évolué. Et la faim vous enseigne, et quand vous apprenez correctement, alors vous devenez vous-même le gourou de tout le monde et de l'univers.
C’est pourquoi le Vide est très important et lorsque vous avez suivi de mauvais gourous, que vous avez lu des livres horribles, les avez acceptés comme des faits et des vérités, alors votre Vide est abîmé, votre attention est altérée, elle se pose sur de mauvaises choses. L’attention, quand elle agit à travers vos yeux, peut également poser sur de mauvaises choses. Partout où qu’elle se déplace, l’attention peut faire de mauvaises choses si elle est a-dharmique (contre ce qui est juste). Mais comme Je le disais, il n'y a pas de rationalité à ce sujet. Le dharma doit être accepté. Vous ne pouvez pas le rationaliser. Jusqu'à un certain point, on le peut, mais vous ne pouvez pas rationaliser jusqu'à quel point il peut vous faire du mal. Ensuite, la malédiction de la divine descend sur vous.
Toute sorte de fanatisme ou d'identification avec un idéal – comme les musulmans pensant qu'ils ne sont que musulmans- ils sont a-dharmiques. Ils ne sont pas dharmiques. Le dharma, c'est le respect de toutes les religions. C'est un péché de manquer de respect à n’importe quelle incarnation. C'est un péché de ne pas respecter toutes les religions, de s'identifier avec une seule et de dénoncer les autres.
Alors, abandonnez toutes ces faux dharmas et venez-en au dharma qui vous fait évoluer, qui vous donne la lumière grâce à laquelle vous pouvez voir l'unité de toutes ces religions. Comme Je l'ai déjà dit auparavant, elles sont comme de belles fleurs sur un arbre, nourries par une (même) sève, parées par un (seul) arbre, mais les imbéciles cueillent les fleurs, disant que ces fleurs sont à eux et les tuent. Et quand ces fleurs meurent, la laideur devient ces soi-disant religions.
Ainsi, par essence, respectez toutes les religions, toutes les incarnations. Le fanatisme va absolument contre Nabhi et contre le vide. »
Shri Mataji Nirmala Devi, le dharma et le Vide, London. 05/10/1978

Shri Mataji nous dit que l'attention se situe dans le ventre et utilise le terme de "stomach" qui peut se traduire en français par "estomac" et par "ventre". En fait, l'attention se situe au niveau du foie, qui est régi par les chakras du Swadisthan et du Nabhi. Mais la faim ou la soif de vivre, qui évolue ensuite en soif de spiritualité, se produit bien dans l'estomac. Il faut donc comprendre le mot "stomach" avec ces deux traductions, tantôt "ventre", tantôt "estomac".
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire