lundi 19 août 2013

Mélangez-vous aux autres


« Vous devriez porter les vêtements qui vous (ressemblent), maintenant, ce n’est pas la peine de porter des vêtements bizarres, ni de vous balader les cheveux montés jusque là, n'essayer pas de parader. Vous voyez, toutes ces choses ne sont que des mythes. Soyez normaux, des gens naturels et menez une vie normale, naturelle et décente- ce n'est pas si important, la nourriture n'est pas si importante. Mangez ce qu’on vous donne et ne parlez pas trop de confort mais ne dormez pas non plus sur des épines, non, non, non. Mais ne soyez pas du tout gaspilleur. Restez au centre (équilibrés), c’est une chose très simple pour les Sahaja Yogis.

Et voyez comment sont les vibrations,  si vous devez prendre une décision: "Dois-je prendre cette maison ou pas?" Prenez les vibrations  pour tout ce que vous voyez." Que dois-je faire? Qui devrais-je avoir comme Premier ministre?" Maintenant, voyez par vous-même qui vous avez envie d'avoir comme Premier ministre. Voyez pour les quatre personnes (qui se présentent) ce que sont les vibrations. Qui a les meilleures vibrations? Maintenant, pensez à la personne : celle-ci ne sera pas Premier ministre. On ne peut peut-être pas dire que ce sera celle-ci, car il y a tellement de gens horribles. Dans une démocratie, tout le monde peut être amené (à ce niveau de politique), mais la bonne personne, c’est un Sahaja Yogi. Il devrait être le Premier ministre, et vous devriez demander (à ce qu’un Sahaja Yogi devienne Premier ministre). Si plus de gens le demandent, cela peut arriver. Alors, décidez tout avec les vibrations, pour vous, pour la collectivité ou quoi que ce soit d’autre, et le plus important c’est de donnez ces vibrations aux autres….Il s'agit d'un travail collectif.
Vous tous êtes les cellules d'un même corps, et plus il y a de cellules éveillées, plus le corps est actif. Vous devez donc vous réunir, être ensemble, vous aimer les uns les autres, vous mélangez aux autres. Ne formez pas de groupes, non. Vous devriez parler très librement les uns aux autres, quel que soit votre langue, votre nationalité ou autre et vous devriez vous mélanger aux autres. Ce n'est pas bon, c'est un sentiment d'insécurité qui s’exprime lorsque vous formez un groupe. Shri Mataji parle en marathi.
Vous ne faites pas ce genre de petites choses. Shri Mataji parle en marathi.
Les étrangers sont assis ensemble dans un groupe comme ça. Vous voyez ce que Je veux dire: il devrait n'y avoir aucun regroupement, ce n’est  pas nécessaire. Soyez ouverts…Soyez très amicaux et gentils et n’analysez pas les autres et ne les critiquez pas. Il est préférable de vous critiquer vous-même plutôt que d'analyser les autres. On va s'asseoir (et commérer): " Il est comme ça parce que ceci." Shri Mataji parle en marathi.
Nous devrions nous observer et pas observer les autres. Pourquoi quelqu'un se comporte t-il comme il le fait ? Ne vous en inquiétez tout simplement pas. Comment allez-vous vous comportez vous-mêmes? Êtes-vous bien ? Vos vibrations sont-elles bonnes? Et c'est comme cela qu’avec de l'amour, de la patience, de la compréhension, Je suis sûre qu'un jour nous ressentirons tous l'unité, nous tous, et nous devrions nous aider mutuellement. Si quelqu'un est malade, nous devrions l’aider. »

Shri Mataji Nirmala Devi, conseils donnés à Bharatiya Vidya Bhavan, Mumbai, 22/03/1977
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire