samedi 6 juillet 2013

Soyez toujours conscients du pouvoir Omniprésent


« Donc le Gourou puja d'aujourd'hui est, en un sens, très important, parce que tout le monde a dit: "Mère, vous devriez être sévère. Vous devez leur parler (sévèrement)."J'ai dit:` "D’accord. Je vais leur parler (sévèrement), mais en aucune façon pour vous briser, en aucun cas. Mais pour vous dire ce que vous pouvez accomplir, pour vous dire jusqu'où vous pouvez aller. Vous -si nombreux- êtes plus que suffisants pour transformer au moins dix globes, dix mondes, plus que suffisants.
Mais vous êtes toujours concernés par vous-même, inquiets pour vous-même, pour vos enfants, pour votre mari, pour ceci, pour cela- ça ne fonctionne pas- Ce pouvoir peut vous donner le pouvoir de grandir autant que vous le voulez, mais le problème en nous, c'est que nous ne nous connaissons pas et nous ne voulons pas nous connaître. Le puja du gourou d'aujourd'hui devrait vous donner la condition d'un gourou. Si vous le souhaitez, cela peut réussir.
Ce pouvoir divin omniprésent d'Amour agit absolument. Plus que vous, le Divin veut que ce monde change, veut transformer l'univers entier….
Le simple but d’apprécier la musique ou profiter de la compagnie des autres ou de l'appartenance à une sorte de club, ou penser que c'est une belle fête ou, tout au plus, rechercher la sécurité de vos enfants et votre famille, et tout ça, ce n'est pas satisfaisant, cela ne vous satisfera jamais. Vous ne serez satisfaits que lorsque vous deviendrez la lumière qui se transmet aux autres, qui œuvre pour les autres. Et vous avez ces pouvoirs -  c‘est ce que J'essaie de vous dire, encore et encore - vous avez ces pouvoirs par lesquels vous pouvez faire votre introspection, vous pouvez être le témoin de vous-même et vous pouvez abandonner (vos problèmes) parce que, mentalement maintenant, vous êtes convaincus de Sahaja Yoga. Emotionnellement, vous êtes convaincus que Sahaja Yoga vous a donné ce sentiment d'amour et de compassion. Physiquement, vous êtes convaincus que Sahaja Yoga a (participé) à votre bonne santé et vous avez confiance en votre santé. Maintenant, spirituellement, vous devriez être convaincus - spirituellement - que vous êtes des gens très spirituels…Donc assumez votre personnalité, l’assumer est important. Vous devez méditer.
Vous devriez entrer en conscience sans pensée et tout le temps garder votre attention en alerte. C'est très important. A quel moment, selon quel besoin, quand quelque chose se produira, comment devons-nous réagir - toutes ces choses vous viennent si vous êtes tout le temps alertes et conscients de ce pouvoir omniprésent, à chaque instant.
Je ne m'inquiète pas, jamais. Je surprends tout le monde. Je ne m'inquiète pas. Pourquoi? Mes soucis sont pris en charge. Les gens disent: "vous voyagez, voyagez." Je ne voyage jamais. Je suis assise ici ou là. Qu'est-ce que c'est? En quoi est-ce que Je voyage? Ainsi, ne pensez pas selon cet ordre d’idées.
La conscience sans pensée est le premier bel état à accomplir. Cela vous donnera la paix et un état de témoin pour apprécier le drame de la vie, pour apprécier les différentes variétés de personnes, alors que vous serez en train d'évoluer intérieurement. Pour un Sahaja Yogi, il est important de ne pas voir les défauts des autres, mais ses propres défauts et de les corriger…
Je suis très fière de vous. Je suis très heureuse que jamais, de tels disciples n’aient existé pour n'importe quel gourou. Si Je suis un gourou, Je devrais dire, Je devrais dire: "Maintenant, c'est fait. Terminé. Je suis ravie." Mais quand Je vois que vous ne réalisez pas ce que vous avez accompli et que vous ne voulez pas le mettre en action, alors Je pense à la parabole du Christ, disant que des grains sont tombés sur la roche. Toute votre affection, tout votre amour, Je sais qu'il est impossible d'exprimer ce que Je ressens à ce sujet, mais vous ne savez pas pourquoi vous avez reçu la Réalisation, pourquoi vous êtes ici, quelle est votre spécialité, ce que vous devez obtenir, vous ne le savez pas. Et c'est ce que vous devez savoir. Je ne dis pas, comme le Christ a dit, "arrachez-vous un œil" ou "coupez-vous la main." Rien de ce genre, restez intact, votre corps doit être intact, rien ne doit être retiré de ce corps, mais d'une manière subtile ce que le Christ disait c’est que, quelle que soit la partie de votre corps qui ait mal agi, vous devriez essayer de la désavouer d'une manière subtile. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Gourou puja, Cabella, 24/07/1994
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire