jeudi 27 juin 2013

Par le puja, le "sans forme" est révélé en formes


« Nous pouvons comparer l'Esprit au soleil: le soleil peut être recouvert par les nuages, il peut y avoir une superposition des nuages sur le soleil, mais à ce stade, le soleil reste tel qu'il est. On ne peut pas éclairer le soleil, il est lumineux par lui-même. Or, quand il n’y a plus de nuages, il n’y a plus de superposition, le soleil brille à travers l'atmosphère. Donc, l’ignorance se superpose aussi sur notre Esprit. Tant qu’il y a une superposition de notre ignorance, on ne peut pas voir l'Esprit. Et même si quelques nuages disparaissent, la superposition existe. Il faut avoir un ciel dégagé pour voir la lumière de l'Esprit briller à travers.
Il existe de nombreuses façons par lesquelles nous pouvons essayer d'enlever les nuages.

La première chose, c’est l'hypothèse, la foi, que nous sommes l'Esprit et que le reste est une superposition. Vous devez supposer cela de vous-même. Après la Réalisation, cela devrait être très facile, (de supposer) que vous êtes quelque chose de plus, quelque chose de très différent de ce que vous avez connu jusqu'à présent ... Même si on n’obtient que la trace d'une étoile dans le ciel, les scientifiques pensent qu'il y a une étoile. Donc, de la même manière, même si vous n’obtenez que des aperçus de votre Réalisation, vous devez au minimum croire que vous êtes aussi l'Esprit. Continuez d’adhérer à cette expérience et gardez votre attention sur le fait que vous êtes l'Esprit.
Dites à votre intellect de ne pas vous tromper davantage, vous pouvez, en faisant ainsi, diriger son (attention) et alors votre intellect commencera à travailler à la recherche de l'Esprit. C'est ce que signifie la foi. La foi donne lieu à l'intelligence pure. Maintenant, une fois que vous avez vu que les nuages se sont retirés, il en reste encore. Donc, il faut utiliser le vent pour enlever les nuages, le vent du Saint-Esprit. Et, comme vous le savez, il y a plusieurs façons de profiter du vent. Ainsi, le vent vient d'une autre source, c'est la source du Saint-Esprit, votre propre Kundalini…

Le puja est l'une des choses par lesquelles vous pouvez attiser les formes en "sans forme". Or, vos centres sont des centres d'énergie, mais ils ont aussi une divinité qui les guide et réside sur tous ces chakras. Ils sont aussi le "sans forme" transformé en forme. Et quand vous faites un puja, les formes se fondent en des énergies sans forme. Et ces énergies sans forme commencent à affluer, puis le vent souffle. Et c'est ainsi que ces fausses identifications, ces superpositions sur l'Esprit sont supprimées.

Maintenant, on ne peut pas réfléchir au puja. Ce sont des choses qui arrivent dans un royaume qui est au-delà de la pensée. Donc vous devez comprendre que vous ne pouvez pas rationaliser le puja.
Vous devriez avoir le maximum d'avantages sur vos chakras. Pour cela, vous devez simplement vous concentrer totalement sur le puja, et sur la façon dont le vent souffle. Et le vent veillera à chasser tous les nuages. Donc, votre seul travail, votre seule méthode, consiste juste à vous concentrer sur ce puja et à en être le témoin. Vous êtes un "voyant". (Le mot) "voyant" a une double signification. Celui qui voit seulement, ne fait que voir et n’est que connaissance, est un voyant. Sans aucune pensée, sans aucune réaction, qui voit juste et qui absorbe automatiquement, spontanément, il est un voyant. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Devi puja, Paris, 18/06/1983

Le mot utilisé par Shri Matai est "seer" qui peut se traduire par "voyant", "prophète" et même "devin". Ici, la notion est un mélange des deux premiers et correspond à celui qui comprend les choses grâce une connaissance éclairée et immédiate. C’est cette immédiateté qu’il faut essayer d’établir lors d’un puja, observer les choses sans pensée, de manière à absorber les vibrations. C’est pour cela qu’il est préférable de savoir et de comprendre, avant de faire un puja, la signification symbolique des éléments et des actions, pour ne pas être dérangé par des questions.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire