vendredi 5 avril 2013

Le charisme de la parole

« D'où la parole vient-elle? Du Vishuddhi. La parole vient du chakra du Vishuddhi, mais elle commence à partir du "vani" (du son), la totalité du son commence bien au-dessous (du ventre). Donc, pour l'élever, il y a des étapes que suit le son. Et quand le son devient "madhyama" (médian, au milieu du corps) il est dans le cœur, dans la région du coeur où il palpite simplement, on ne sent pas la pulsation. Ensuite, il arrive ici. Ici, il devient "vaikhari" (discours articulé). Puis il devient "pashyanti" (il voit) c'est-à-dire qu'il voit, juste qu’il voit. Puis il devient "Para" (supérieur) là où il devient tout simplement silencieux et conscient de la présence.
Nous devons développer ces choses. Mais nous ne comprenons pas que toutes ces choses sont nos qualités, que nous devons illuminer, développer, et embellir chaque aspect, chaque pétale de notre être. Si vous commencez à comprendre ces petites, petites choses qui sont très importantes- parce que Je parle de choses très importantes. Mais même une petite chose peut vous refermer les yeux complètement.

C’est une très grande vision, celle que J’ai, une très grande vision. Et cette vision peut s’accomplir à travers vous, ne pensez pas que vous êtes ordinaires, sinon Je ne vous aurais pas choisis. Mais vous n’avez aucune reconnaissance de qui vous êtes, comme vous n’avez aucune reconnaissance de qui Je suis. Vous devez avoir la reconnaissance de qui vous êtes et vous respecter. Ne respectez pas les choses matérielles, respectez-vous d’abord, puis la matière qui est en vous… (coupure du discours)
Le corps d’un être humain est un temple de Dieu. Mais ce temple doit être illuminé et doit être accueillant. Vous devez nettoyer et purifier votre être complètement, ce sera ainsi un beau temple pour que Dieu y réside.
Mais nous nous trompons, voyez-vous? Quand Je parle, vous m’écoutez et vous pensez : "Oh, Mère a parlé très gentiment, très bien," et c’est terminé. Mais rien ne pénètre en vous. Pourquoi? En raison de la léthargie. La léthargie est une chose qui constitue un obstacle. Elle ne permet pas (à mes paroles) d’entrer en vous. C'est une barrière, une chose très douce, qui vous fait sourire, simplement penser: "Oh, Mère dit quelque chose de gentil, c’est super" cela vous donne du bonheur et tout ça, mais cela ne pénètre pas à l'intérieur, vous n'imbibez pas (ce que Je dis). Et c'est pourquoi, essayez de mettre votre attention sur vous-même et ressentez votre dignité et votre honneur…

Et votre charisme devrait donner de la brillance, "prasannata", de la gaieté aux autres. Les autres devraient se sentir joyeux en votre entreprise. Un charisme, c’est quelque chose que vous pouvez comprendre. Un charisme a la prudence, sait comment se comporter dans telle ou telle situation. Il n'est pas imprudent ni ne va se précipiter sur une chose. Il ne va pas sauter sur quelque chose. Si quelqu'un s’exprime, vous n’allez pas devenir totalement dominateur sur le sujet. Quand vous parlez, vous ne parlez pas d'une manière dramatique ou théâtrale, ni d'une manière délirante ou quelque chose comme ça. Le charisme possède son propre équilibre, au centre, et ce charisme doit être maintenu. Le charisme est très important et regardez simplement vous-même: avez-vous du charisme? »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils donnés à Chelsham Road sur la léthargie, Londres, 27/09/1980



Quand Shri Mataji s’exprime, il faut aussi savoir écouter avec profondeur, pas simplement en ne vivant qu’une joie superficielle, sinon après le discours, on a tout oublié. Cette parole qui part du ventre et évolue pour ressortir en discours intelligent et articulé doit refaire le chemin inverse pour intégrer notre être. On doit être attentif pour absorber les mots comme une "nourriture". C’est ainsi qu’on évolue en profondeur.
"Vani" veut dire son, parole, voix, il vient de "vana" veut dire musique.
"Vaikhari" est la faculté de la parole.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire