lundi 26 novembre 2012

Sahaja Yoga n'est pas un métier


« C’est si facile de traiter avec les Russes, car ils savent ce que Je suis et ils savent ce qu'ils sont. Vous ne pouvez pas les bluffer, non, personne. Personne, qu’il soit le plus grand savant ou le plus haut fonctionnaire ou la plus haute personnalité, dans n'importe quel domaine, vous ne pouvez pas les duper. Ils sont si humbles. Et les Chinois sont pareils. Vous avez beaucoup à apprendre des Chinois aussi. Ils sont si sensibles à la spiritualité, si beaux, si humbles. Vous ne pouvez pas leur dire : "vous avez fait quelque chose de bien" sur leur travail ou sur autre chose. Ils répondent: "non, non, il en reste beaucoup à faire encore. Tout va bien, vous dites cela par bonté, mais nous connaissons nos faiblesses. " Mais en Amérique, tout est permanent et aussi votre ego est permanent comme ça, plus ou moins, et au moindre souffle, votre (ego) gonfle et devient si important.

Ce n'est pas de cette façon que nous pouvons progresser ou que nous pouvons nous élever et devenir tellement (grand) qu’aucune trace de cette goutte ne soit visible. "Je ne suis plus un individu, je suis l'océan" et cette collectivité doit se développer dans ce pays, pas en Russie.
Tout grandit comme un cancer, vous savez. En supposant que le nez commence à dépasser par ici et la bouche par là, que va-t-il se passer? Ce pays a dû avoir cette capacité. Ce pays a dû faire tout cela comme cela se fait en Russie. Je ne connais même pas leur langue. Ce que vous voyez ici (aux USA) c’est que seuls les faux gourous sont acceptés et qu’avec Sahaja Yoga, les gens ne savent pas comment respecter leur Réalisation du Soi. Ils se préoccupent tellement de leur ego, sont tellement impressionnés par eux-mêmes. L'atmosphère est d’une telle compétition, d’une telle perfection. C'est une grande réussite professionnelle, même avec Sahaja Yoga. Sahaja Yoga n'est pas une profession, parce qu’un métier signifie (l’œuvre) individuelle d'une goutte. Il s'agit d'une œuvre collective. Qu’est-ce que cela veut dire? Sahaja Yoga est une obédience. Ce n'est pas un métier, c'est une obédience. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Devi Shakti Puja, “America and Ego”, New York, 8/10/1995

Publié par ditionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire