dimanche 25 novembre 2012

Le pouvoir de la musique


« Donc, pour que vous compreniez le Christ, vous devez avoir toutes ses qualités. Si vous êtes colériques, c’est bien d’aller vous "shoebeater", mais si vous ne l'êtes pas, alors vous n'êtes pas obligés de le faire. Vous devez savoir ce que vous êtes. Vous devriez d'abord faire votre introspection, et en fonction de cela, vous devriez travailler sur (vos problèmes), mais ce ritualisme n'est pas systématiquement permis par Sahaja Yoga.
J'aimerais que tous mes enfants soient extrêmement affectueux et collectifs, non pas qu’ils dénoncent quiconque sans rime ni raison, et si vous devez dénoncer (le comportement de quelqu’un) vous devriez me le dire. Je sais ce dont il s’agit. Vous ne devriez pas jauger quelqu'un sans me le demander puis dire: "j'ai jaugé cette personne"- avec quoi? Quel est votre critère? Vous êtes vous-même pris dans les filets de l'ego. Vous ne pouvez pas condamner quelqu'un sans me le dire. Vous devez me le dire, ne vous inquiétez pas de me déranger ou quoi que ce soit, mais vous devriez me le demander. Je connais tout le monde, peut-être que Je n'ai pas rencontré cette personne, mais Je peux sentir les vibrations. Vous pouvez m'écrire. Beaucoup de gens me téléphonent simplement, ce n'est pas la façon de faire, vous devez m’écrire parce que Je lis chaque lettre. 
Mais vous ne devriez pas m’écrire toutes les lettres absurdes qui aussi me font perdre mon temps - comme la grand-mère de mon père est malade ou est morte et son esprit (fantôme) se déplace tout autour de nous. Toutes sortes de drôles de lettres me viennent. Que pourrais-Je peux faire pour ces personnes? Ce n’est pas important. Ou bien : "je n’ai pas d'argent, j’ai besoin d’argent, je compte sur vous pour de l'argent alors, s'il vous plaît, envoyez-moi l'argent. " Vous pouvez le demander à la photo. Si vous êtes un bon Sahaja Yogi vous ne devez pas vous inquiéter à propos de l'argent non plus...
Mais ceux qui sont musiciens doivent être des personnes aimantes, pas colériques, pas "m'as-tu-vu", sans trop de prétention. Tout cela fonctionne très bien si nous comprenons que ce pouvoir divin est très puissant. Pas de doute que ce pouvoir soit de l'amour, pas de doute qu’il soit la vérité…C'est un pouvoir très, très puissant, efficace et absolument décisif qui existe en vous-même.
Et remercions le Christ qui a accepté la crucifixion, qui a sacrifié son corps pour notre salut, pour que notre Agnya soit ouvert - sinon Je n'aurais pas pu faire ce Sahaja Yoga. Mais à ce niveau (montrant les Ekadesha Rudra), nous avons Bouddha, le Christ et Mahavira, et ils ont du faire des austérités, "tapasya", "tapaha", ils les ont accomplies. Vous n'avez pas à en faire maintenant, ils les ont faites pour vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Christmas Puja, Ganapatipule, 25/12/ 1997
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire