dimanche 4 novembre 2012

L'attention découle de la forme du cerveau


« Ainsi, vous devenez la vérité et la force de la vérité vient en vous et vous n'avez peur de rien. Vous dites les choses, à voix haute. Vous dites ceci est la vérité, je sais que c'est la vérité. Il se peut que les gens ne l'acceptent pas, ils peuvent vous crucifier ou faire ce qu'ils veulent de vous, mais la vérité est la vérité et cette vérité demeure pour toujours et à jamais, elle est éternelle.

Mais ce cerveau, auquel nous ne pensons pas beaucoup, devient conscient de la vérité. C'est la bénédiction de la vérité qui nous parvient à travers notre Réalisation du Soi, ou, peut-on dire, par notre Esprit. On peut faire des conférences entières sur la vérité si Je continue, mais Je pense que Je dois parler de l'autre aspect de ça, ce qu'elle produit. Une autre chose vous arrive, qui est en rapport à votre attention. Or, notre attention est posée sur l’extérieur, la raison en est que notre cerveau est devenu comme un prisme, et les rayons de conscience qui nous traversent sont aussi rejetés vers l’extérieur de notre être et en réaction, notre attention s’extériorise.

Si Je vous dis "intériorisez votre attention", vous ne pouvez pas le faire, tout simplement. Quelque chose doit (d’abord) se produire à l’intérieur de vous. Et c’est pourquoi, quand la Kundalini s’élève en vous, alors votre attention est attirée vers l’intérieur, et cet événement se produit et vous découvrez que vous pouvez entrer en vous-mêmes tout autant que vous extérioriser. Sinon, (sans l’éveil de la Kundalini) vous ne pouvez pas.

Beaucoup de gens disent qu’ils prient. Or, ils prient extérieurement, mais il n’y a pas de connexion (interne). D’abord, il faut établir la connexion. Ainsi, quand votre attention est sur l’extérieur, vous réagissez à tout. Par exemple, Je viens et vois ces fleurs. J’y réagis, ensuite J’en dis quelque chose. Ou Je vois une autre chose, tout le temps Je réagis d’une façon externe. En conséquence, tous les types de sensations que nous obtenons de nos réactions, font que notre attention devient absolument instable et nous commençons à avoir des ennuis. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public à Chiswick Town Hall, Londres, 10/07/1984

Intérioriser notre attention est une façon d'entrer en méditation. Or, avant l'éveil de la Kundalini, la méditation est difficile à faire et le calme des pensées très long à établir. Les réactions à notre environnement génèrent des pensées que l'on peut subir. Si l'on veut retrouver une certaine  distance par rapport aux événements, pouvoir calmer ses pensées nous garantit une certaine liberté dans nos réactions.
La prière, une fois que l'on a notre énergie éveillée, que notre connexion est établie, entre directement dans l'inconscient et met en œuvre des mécanismes encore incompris : en fait, c'est comme si elle résonnait d'une façon imperceptible dans le monde et qu'elle était entendue par l'inconscient des autres.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire