dimanche 6 novembre 2011

S'excuser ou être humble ?



Question d’un Yogi : parfois en Australie, Mère, on a tendance à sous-estimer sa connaissance de Sahaja Yoga et à dire "vraiment, je ne connais pas très bien ce sujet, mais, mais" puis on commence à s’excuser et ce n'est pas un bon système.

Shri Mataji: Non, Non, il faut rester au centre (équilibré). Ce n’est pas le cas avec les excuses. C'est ce que J’ai dit, on ne doit jamais se fondre en excuses mais être humble. S’excuser est une chose, être humble en est une autre. Faire des excuses vient du côté gauche, non ne parlez pas comme cela…

Si vous parlez de cette façon : "vous n’avez pas idée, j’aimerais simplement vous montrer" les gens ne se sentiront pas mal, au lieu de dire "je vous dis que ceci, cela". Le ton sur lequel vous vous exprimez ne devrait jamais être celui des excuses, jamais. Quoi que vous disiez, dites-le avec confiance, une confiance totale. Si vous n’avez aucune confiance, ah! Mais la façon dont vous exprimez votre confiance est un autre point. On ne devrait pas revendiquer sa confiance excessivement, mais on devrait être confiant en soi-même et envers Sahaja Yoga... Vous devez avoir cette dignité et ce naturel.


On dit que plus vous évoluez, plus vous devenez humble.

Or, il existe une histoire en Inde au sujet d’un saint qui était en méditation et qui était aveugle. (Un jour) un roi vint à lui et il lui dit :
- Avez-vous vu des hommes passer par ici ? Il parla d'une manière très poli et il toucha les pieds (du saint en manière de respect).
- Oui, oui mon roi, répondit-il, votre serviteur est venu ici en premier, puis votre ministre et maintenant vous êtes là.
- Vous êtes aveugle, lui dit le roi, comment les avez-vous vus?
- Par la manière dont ils m'ont traité, dit-il. Le serviteur est venu et m'a dit "Eh. ! Toi". Je savais qu'il était un serviteur. Puis le ministre m’a parlé, pas de la manière dont vous m’avez parlé, mais d’une meilleure façon que le serviteur. Quand vous êtes venu, vous m’avez respecté de la manière dont on vous respecte. Et j’ai su que vous étiez le roi.
Celui qui obtient le respect donnera aussi du respect, car si vous n’êtes pas respecté par vos parents, vous ne respecterez pas les autres. Si vous êtes respectés dans votre famille, vous respecterez les autres. Le respect est différent des excuses. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours à Sydney, Australie, 03/05/1981


Shri Mataji ne parle pas ici des excuses que l'on fait lorsqu'on a heurté la sensibilité de quelqu'un, qu'on a mal agi. Il s'agit d'une méprise entre l'humilité, et le fait de s'excuser pour éviter de répondre. Dans ce contexte précis, les excuses ressemblent à un faux-fuyant. Il faut se lancer et s’exprimer avec confiance, sans dominer l’autre. C’est particulièrement nécessaire face aux débutants qui posent des questions.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Marie-Odile a dit…

Merci pour ce texte, c'est si important de bien faire la part des choses pour pouvoir rester au centre. çà demande une vraie rigueur.

Enregistrer un commentaire