lundi 21 novembre 2011

La signification de la parabole selon sahaja Yoga


« La première chose que L’Adi Shakti fait en tant que Shakti, c’est de faire le tour de son Seigneur suivant une parabole. Il faut comprendre ce point.

Elle est la Shakti, c'est la puissance de Dieu. Et la création tout entière est uniquement destinée à Dieu Tout-Puissant, pour qu’il la voit. Il est le seul spectateur du jeu de la Shakti.
Et s'il n'aime pas le jeu, par exemple, s’il n'aime pas la façon dont la création est faite, ou s’il n’aime pas la façon dont les gens ont été créés, il peut immédiatement arrêter le jeu en fermant les yeux, en refusant le jeu, en montrant son embarras ou en l’arrêtant. Il peut simplement l'arrêter. C'est pourquoi, on l’appelle aussi "destructeur".

Mais le tout est conçu pour son amusement. Et si cela ne lui procure pas de plaisir, il peut l'arrêter. C'est pourquoi le premier qui doit être satisfait, c’est le spectateur. Pour cette raison, Shiva est couronné par l’Adi Shakti, par sa parabole, et c'est pourquoi la parabole est le symbole de l’Adi Shakti. C'est une sorte de validation pour elle, une sorte de considération, de "Varadan", comme on dit en Sanskrit, "Varadan" signifiant "aller de l'avant avec son travail".
C'est une sanction accordée par lui. Quand Elle achève cette parabole, la sanction a été accordée, et c'est pourquoi l’Adi Shakti est une parabole.

Ici, la question de la domination des hommes sur les femmes et des femmes sur les hommes n’intervient pas, parce qu’elle existe surtout dans nos têtes, voyez-vous. Quand on pense (au couple Sadashiva/Adi Shakti), nous pensons à des hommes et des femmes. Ce n'est pas du tout cela, c'est juste une totale Unité. Pouvons-nous penser à un couple dont les membres sont absolument unis l’un à l’autre? Nous ne le pouvons pas, car nous sommes tous des gens incomplets.

Mais si vous pouviez déployer votre imagination jusqu’au point de voir que les deux sont destinés l’un à l’autre seulement, et que celle qui est active, c’est l’Adi Shakti ; que l’Adi Shakti n'est active que pour satisfaire Dieu Tout-Puissant qui est le seul spectateur de sa pièce, et qu’il est doit être satisfait en premier. Ensuite, elle s’en remet à lui, reçoit sa ratification par la parabole.

La parabole est donc une chose très importante. Vous savez que tout se déplace selon (la courbe) d’une parabole, jamais en ligne droite. Par exemple, lorsque nous aimons quelqu'un, notre amour fait le tour de cette personne puis revient à nous. Mais si nous détestons une personne, notre haine fait alors le tour de cette personne et nous revient en tant que terrible haine.
La parabole est la forme prise, mais, pourriez-vous dire: "Pourquoi une parabole? " La question pourrait être: "Pourquoi faut-il une parabole et non un cercle?" La raison en est que la parabole est la plus courte distance pour faire le tour d’un autre point, c’est le plus court (chemin) c'est pourquoi c'est une parabole. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public sur la création, Delhi, Inde, 20/02/1977



Lorsque Shri Mataji parle de parabole, il semble qu’Elle sous-entend la trajectoire décrite par un objet que l'on lance (si on exclue les paramètres extérieurs comme la courbure de la Terre, le frottement de l'air, la variation de la gravité avec la hauteur). Pour ce qui est de la trajectoire de l’Adi Shakti, il s’agirait d’une double parabole ou ce qu’on appelle populairement une ellipse. (Une parabole correspond au schéma à droite). Dans la vie courante, on parle d’ellipse pour les trajectoires des corps célestes en orbite autour d’une étoile ou d’une planète. Par exemple, la Terre parcourt une ellipse dont le Soleil est un foyer. L'ellipse est en bleu sur le premier schéma.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

2 commentaires:

Marie-Odile a dit…

Merci pour ce post. Très intéressant. C'est sans doute pour cela que tout dans cet univers se meut en boucle... Les scientifiques devraient se plonger dans la lecture des talks de Shri Mataji, car il y a là plein de pistes pour la recherche fondamentale.

Anonyme a dit…

Donc le bandhan, la bulle de protection autour de nous, est en faite une parabole. Je n'avais jamais fait ce rapprochement.
Patricia

Enregistrer un commentaire