mardi 15 novembre 2011

La relation musique/chakra



« Question: quelle est la relation entre la musique et les chakras?

Shri Mataji: Vous voyez, tous les cinq éléments sont très importants dans notre corps et ils forment le corps des chakras aussi, comme Je vous l'ai dit. Donc que ce qui se passe quand vous chantez, les vibrations peuvent passer par les sons de la musique et peuvent éveiller certains chakras. Vous voyez par exemple, c’est très bon pour le chakra du cœur (hridaya chakra) et pour le chakra du Vishuddhi. Ce n’est pas le cas pour tous les chakras, mais pour certains chakras.
Mais supposons qu'une âme Réalisée chante un mantra sur de la musique, ce sera alors très efficace, vous voyez. Par exemple, vous pouvez stimuler Shri Ganesha avec un beau "shloka". Si vous êtes une âme Réalisée et si votre chakra de Ganesha est bien, vous pouvez stimuler très facilement le chakra de Ganesha d'une autre personne. Je veux dire, une personne Réalisée peut le faire.
Donc la musique, les sons, toutes ces choses ont un effet et nous utilisons maintenant beaucoup cette méthode. Supposons que maintenant nous allions faire une méditation de masse ; beaucoup de gens sont là et certains chakras sont abîmés, disons le chakra du Vishuddhi est abîmé, Je peux corriger leur Vishuddhi …parce que le son du micro transporte les vibrations, vous voyez. En fait, une partie des vibrations se trouve également dans le son porté par le micro… et l’on peut dire que les cinq éléments passent par le micro…surtout le chakra du Vishuddhi est très facile à corriger de cette façon. Vous pouvez corriger la plupart des choses, mais certaines choses sont très faciles à corriger comme le chakra du Vishuddhi, qui contrôle le son, est fabriqué à partir de l'élément son.

"Prithvi Tattva", l’élément terre, est exprimé par Shri Ganesha. Shri Ganesha est la forme de, dira-t-on, du principe purifié de l'élément terre, il est la même chose. Je veux dire, on peut dire qu'une flûte a deux notes, la première et la dernière, qui sont identiques (sa ou do).
De même, chez un être humain les sept notes sont les sept chakras. Le premier chakra est est celui de Ganesha et le dernier est aussi Ganesha (sous forme de Shri Kalki). Et ces sept notes sont identiques à ces chakras.
Ces sept notes constituent l'élément terre, elles ne forment pas complètement l’élément terre, mais elles commencent avec l'élément terre (sa), le purifient, puis elles perdent totalement les problèmes liés à leur nature d’élément terre et elles deviennent Brahma.
Car si l'élément terre est en externe la terre, à l'intérieur, c'est "dhara" (soutien), c'est "dharana", le pouvoir de soutenir, le soutien. Et ce pouvoir est la forme la plus pure de l'élément terre. Alors vous voyez, plus tard, l'élément terre tout entier se retire progressivement et vous devenez cela.

Donc, c'est la Shakti Dharana, comme on dit, la puissance qui soutient, qui est Shri Ganesha. Alors comme cela, dans chaque chakra, il y a un point très subtil, le plus subtil. Et ce point le plus subtil, c’est la note que le Divin joue sur ce point-là, car chaque note a une fréquence différente, une intonation différente, disons un son différent, ce qui contribue à la mélodie de cet univers. Ainsi, comme ça, nous avons sept chakras et sept notes qui sont des notes différentes. Mais ces notes peuvent créer des permutations et des combinaisons et c'est de cette façon qu’un chakra entre dans un "svara" (ton, vibration sonore), puis devient un son, et à partir de ce son, devient un mot, et à partir de ce mot, devient une langue et ainsi de suite. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux âmes Réalisées, séminaire de Bordi du 26 au 29, premier jour, 26/01/1977

Un shloka est un verset ou une strophe d’un texte sacré.
La gamme indienne "sa re ga ma pa dha ni sa", correspond à peu près à l’européenne, "do ré mi fa sol la si do". Dans une gamme, il y a 7 notes, la huitième est le redoublement de la première à une fréquence plus aiguë (l’octave). C’est pour cela que Shri Ganesha se retrouve au commencement et à la fin. Devenir Brahma ici, c’est devenir vibrations, avoir totalement perdu l’élément terre.
 

Les éléments nous aident à nettoyer nos centres énergétiques. Ils sont au nombre de 5 : le feu, l’eau, l’air, l’éther et la terre. L’élément contrôlé par le Vishudhi est l’éther, et c’est par l’éther que les ondes sonores sont véhiculées. 
"La musique adoucit les mœurs" dit l’adage.
On peut dire que chanter est une technique vibratoire avec Sahaja Yoga car cela ouvre aussi le cœur. C’est pourquoi les chakras du cœur et du Vishudhi sont si sensibles à la musique et que les vibrations portées par le son agissent encore mieux sur ces chakras. Chanter et écouter de la musique aide à se sentir mieux, chanter en groupe est encore plus efficace.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Anandalys108 a dit…

Merci beaucoup pour l'article, c'est très enrichissant...

Enregistrer un commentaire