jeudi 27 octobre 2011

Une lettre pour le Diwali


« Mes chers Sahaja Yogis, mes chers enfants,

Que cette fête du Diwali vous illumine de la lumière de l'amour. Vous êtes vous-même les lampes dont les flammes brûlent très haut sans être comprimées par le couvercle. Elles deviennent beaucoup plus puissantes que le couvercle, c’est leur propre valeur.

Quand elles sont découvertes, cela les dérange et elles s’éteignent. Pourquoi nos lampes sont-elles importunées? Pensez-y. N'y a-t-il pas un fourreau transparent autour d'elles (qui protège la flamme du vent)? Avez-vous oublié l'amour de votre Mère et c’est pourquoi vous êtes si troublés? Comme le verre protège la lampe, de même mon amour va vous protéger.

Mais le verre doit être maintenu propre, Comment puis-Je l’expliquer? ....

Le Diwali, c’est le jour des réelles aspirations. Invoquez l'univers entier. Beaucoup de lampes doivent être allumées et entretenues. Ajouter-y l'huile de l'amour. La Kundalini est la mèche. Eveillez la kundalini des autres avec la lumière de l'Esprit qui est en vous. Cette flamme de la kundalini s’allumera et celle qui est en votre sein deviendra un flambeau. Un flambeau ne s’éteint pas. Puis il y aura le fourreau immaculé de mon amour, qui n'aura ni aucune limite ni aucune fin. Je veillerai sur vous.

Mon amour pour vous se répand comme autant de bénédictions.
Votre mère aimante pour toujours,
Nirmala »

Shri Mataji Nirmala Devi, lettre traduite de l’Hindi, reçue à New York le 21/10/1976

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire