mardi 4 octobre 2011

Retenir les vibrations

« L'ego est une chose illusoire qui vous dit : "Je n'aime pas ça. Je n’en veux pas. Ce n'est pas à moi". Tant que vous continuez comme ça, vous savez que vous êtes sous (l’influence) de l'ego. Vous n'êtes pas plus un Yogi, vous êtes une personne pleine d’ego. Donc il est important de se construire soi-même d’une manière telle que les nuages de l'ego et du super ego disparaissent. ... La Déesse est la Shakti. Elle est Kundalini qui élargit vos chakras, votre sushumna, le canal central s'améliore, se dilate et s’ouvre beaucoup plus, mais il n’y a pas rétention (de cette énergie). C'est comme un trou dans un pichet. Vous y mettez de l'eau mais elle s’écoule, c'est comme ça. Donc au début, disons que le pichet est plein d’eau, car elle arrive avec force, mais après un certain temps, la cruche est vide. C'est la même chose.

Donc ce trou qui est en nous peut être l'ego ou le super ego. Ce sont les seules deux choses, les deux seuls problèmes qu’il vaut mieux éviter, si vous le pouvez. C’est suffisant, essayez d’y arriver. Et la meilleure chose pour se voir soi-même, c’est de se critiquer et aussi de s'apprécier lorsqu’on fait quelque chose d’agréable, de généreux. C’est ce qui fait tellement défaut.

Parfois, les Sahaja Yogis pensent qu'ils sont déjà dans le Royaume de Dieu. Mais ce n'est pas votre destin. Supposons que quelqu'un travaille comme balayeur dans le secrétariat du Premier ministre et qu’il pense "je suis devenu le Premier ministre", alors qu’en diriez-vous? Quelle est sa véritable position? C'est la même chose.

Vous avez pénétré le Royaume de Dieu, mais avez-vous atteint votre destinée? Pour cela, vous n'avez besoin d'aucune éducation, ni de connaissances, vous n'avez pas besoin d’un super CV, ni nom, ni gloire, ni famille célèbre, caste ou origine raciale, rien. Il suffit d’un humble dévouement, de la méditation et d’un vrai désir d’évoluer, un vrai désir d’évoluer. Cela fonctionne si bien, si joliment, vous serez étonnés. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Navaratri puja, neuvième jour, traduit de l’Hindi, Pune, Inde, 19/10/1988

L'ego et le super ego sont comme des ballons qui gonflent. Ils ont tellement gonflé qu'ils nous ont coupé de la source et ont bouché le canal par lequel passe la Kundalini pour atteindre la zone limbique. Une fois qu'on les fait redescendre à la taille qui aurait dû être la leur si la société ne s'était pas emballée comme elle l'a fait, on peut être de nouveau connecté au Tout. Pour les faire "redescendre" il faut méditer et avoir le désir humble d'évoluer.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

hanumana a dit…

Merci beaucoup pour ce partage.

Enregistrer un commentaire