lundi 4 juillet 2011

Traverser le chakra de l'Agnya


« …Lorsque le Christ ressuscita, ce fut le moment le plus joyeux, le plus auspicieux et le plus magnifique qui soit. La Résurrection du Christ est très symbolique pour Sahaja Yoga. Si le Christ a pu être ressuscité, alors les êtres humains peuvent aussi être ressuscités, car il s’est incarné en tant qu’être humain avec tous ses pouvoirs et il a créé pour nous le chemin de la Résurrection.

…La chose la plus importante, c’est la traversée du chakra de l’Agnya, décrite dans tous les traités spirituels, ou nommée dans les écritures, la porte dorée, qui est comme un couvercle que personne ne peut traverser, tant cette porte de l’Agnya est étroite.

Mais le Christ l’a franchie. Sa traversée nous a aidé à ouvrir aujourd’hui votre Agnya. Sans ouvrir cet Agnya, on ne peut pas atteindre le chakra du Sahasrara. Dans votre cas, cela s’est produit si facilement, simplement parce que le Christ a pu endurer toutes ces tortures,ces brutalités et les a dépassées. Je ne connais pas de mot qui exprime combien nous Lui sommes redevables. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Paques, Istanbul, Turquie, 19/04/1998

Grâce au Christ qui a ouvert la porte menant au Saharara, la joie de la méditation nous est accessible, le pardon est devenu un acte en soi. Sa Résurrection rend la notre possible.
Publié par sahaja yoga




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire