mardi 7 juin 2011

L'amour qui rend pur




« Vous savez, il y a de nombreux pouvoirs en nous, celui de Mahakali, de Mahasaraswati, de Mahalakshmi, de la Kundalini. Tous ces pouvoirs sont là pour notre évolution. Si ces pouvoirs sont bien utilisés, bien compris, alors votre ascension peut être permanente. Une fois que vous avez atteint cette ascension et que vous pénétrez dans le royaume de Dieu, tous ces pouvoirs s’illuminent. Et ces pouvoirs qui sont illuminés sont totalement remplis d'amour.
Donc, après l'illumination, après la Réalisation, nous utilisons un seul pouvoir : celui de l'amour.



Shri Rama a eu deux fils, l'un s’appelait Lav et l’autre Kush. L'un d'eux, Lav, s’est rendu en Russie. C'est pourquoi on vous appellent des slaves, ce qui signifie "avec amour". Ainsi, les Russes ont déjà un cœur bien rempli d’amour. Mais une fois que vous obtenez votre illumination, vous réalisez que votre amour devient un magnifique océan de joie pour vous-même.

Cet amour n'est pas la même que celui que vous aviez avant l'illumination. Il est transformé en une nouvelle dimension, en une nouvelle forme. Avant l'illumination, vous êtes d’abord très attaché à vous-même, à votre corps, à votre mental, à vos conditionnements, à votre intellect, à votre ego, et c'est ainsi que vous développez la noirceur de choses horribles en vous-même.
Si vous êtes trop attaché à votre corps, vous pouvez manger trop ou ne pas manger du tout, et vous utilisez votre corps pour de mauvaises choses… Mais lorsque vous devenez illuminés, vous comprenez que votre corps est le temple de Dieu. Alors, vous gardez votre corps pur et vous essayez d'éviter tout ce qui est destructeur pour votre corps. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Shakti Puja, synopsis, Tagliatti, Russie, 03/08/1993

Une fois Réalisé, notre amour nous rend pur car il est connecté à notre Esprit, c'est en cela que l'amour est un pouvoir. Cet amour nous transforme et transforme les autres.
Photo : http://photosazur.wordpress.com

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire