mercredi 1 juin 2011

Le principe de vie



« Quand un principe est mort, comme, par exemple, cette maison a été construite sur des fondations, elles ont été construites (en premier) puis la maison a été montée…. Puis, ce qui est fait est fait. Si les fondations sont faibles, elles le sont pour toujours, vous ne pouvez pas les améliorer.

Mais un principe vivant est tel que quelles que soient vos fondations, ce principe va les pénétrer, va se diffuser dans les fondements, dans tout, et puis les corriger totalement. Il vous suffit de le demander. Quels que soient vos conditionnements, vos problèmes, les péchés que vous pourriez avoir commis, quelles que soient les mauvaises choses que vous pourriez avoir faites, ce principe vivant peut y pénétrer, peut informer le tout et le transformer. Vous l'avez vu… C'est cela le principe vivant et c'est pourquoi le Christ a dit: "Je suis vivant ..."

C'est la différence entre le principe vivant qui anime ou réveille chaque partie de vos chakras anesthésiés, chaque partie de votre psyché insensible. Il éveille, guérit, purifie, neutralise absolument tout ce qui est sale, souillé et laid, tout ce qu’on appelle un péché.

..Vous n’avez qu’à demander, c'est la beauté du principe vivant. C'est pourquoi beaucoup de gens sont guéris par Sahaja Yoga. Ne soyez pas surpris, ce n'est qu’une conséquence, rien d'important. Même lorsque les gens déments deviennent sains, il n’y a rien de surprenant, c'est juste une résultante. Parce que c'est un principe vivant qui pénètre en eux et qui détruit tous les petits aspects de (leur maladie) et les guérit. Et c'est ce qui est promis. »
Shri Mataji Nirmala Devi, le principe de Brahma, Caxton Hall, Londres, 11/09/1978

(Jésus Christ dit ) « Moi, je suis le premier et le dernier, et le vivant ; et j'ai été mort, et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. »
Apocalypse 1. 17, 18


Les bénéfices que l’on reçoit de la méditation de Sahaja Yoga ne sont pas un but en soi ; il se trouve que lorsque cette énergie intérieure est éveillée, une fois que l’on reste conscient et sans pensée, elle peut nettoyer notre être à plusieurs niveaux : spirituel bien sûr, mais aussi physique, comportemental et émotionnel. C’est pourquoi des qualités se développent et les dysfonctionnements de notre organisme se réduisent. Le principe vivant dont on parle, c’est celui de Brahma en tant que Dieu créateur. L’énergie qui met ce potentiel en action est la shakti de l’univers qui se retrouve reflétée en nous en tant qu’énergie intérieure appelée la Kundalini.
La promesse de ces temps actuels si conflictuels et matérialistes, c'est que si nous demandons de l'aide, nous la recevrons, car ce principe de vie est particulièrement actif.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire