lundi 16 mai 2011

Sahaja Yoga, une religion innée

« N’appartenez à aucune église, aucun temple, n’appartenez à aucune de ces formes, à ce moment seulement, vous évoluerez. Et Je dois vous dire aujourd’hui que le Christ n’appartenait à aucune religion.
Il ne suivait aucune religion. Il suivait sa propre religion spirituelle. Quand il s’est rendu à une église (eu temple de Jérusalem) où des gens discutaient, des Juifs, il s’y est rendu pour parler avec eux. L’autre jour, J’ai vu une magnifique peinture dans un journal, une très belle peinture très connue où le Christ parle aux docteurs, et ils prend son doigt, il le masse, (rires) il masse son Swadisthan gauche, (le pouce gauche est l’emplacement du chakra du Swadisthan sur la main) très sûrement, et les docteurs, voyez-vous, l’un l’écoute, un autre le regarde, l’observe, un autre encore lui accorde toute son attention, lui, il masse simplement son Swadisthan gauche.
C’est très net, on peut le voir très nettement. Ainsi maintenant, avec ce nouvel accomplissement, vous devez aller au-delà de toutes ces choses, pour s’occuper de votre soi en toute indépendance. Nous n’appartenons plus à aucune religion, nous appartenons à la religion de Dieu qui est innée, "sahaj". Et une religion innée est une religion qui ne se développera que si vous devenez réellement spontané, naturel, "sahaj", et rien d’autre. »
Shri Mataji Nirmala Devi,"L'accomplissement est la Réalisation du Soi", 1988.
Le swadisthan gauche est associé à la connaissance. On peut ressentir un picotement dans le pouce gauche quand notre connaissance est impure, c'est-à-dire quand elle ne vient pas de l’Esprit. 
Le tableau dont Shri Mataji parle est "Le Christ parmi les docteurs de la loi" d'Albrecht DÜRER (1471-1528).
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire