samedi 7 mai 2011

Profiter du coeur



« Je pense que c'est vraiment formidable d’être moi-même née en tant que femme, parce que Je peux profiter du cœur, des émotions, des émotions de mon amour.... Ainsi, les femmes ne devraient pas se sentir dégradées si elles ont à s'occuper de (l’aspect) du cœur, car elles se trouvent, d’une certaine façon, à un niveau supérieur (à celui de l’homme qui est sur le côté droit). Vous pouvez agir sans la pensée, mais vous ne pouvez pas agir sans le cœur.

.... On ne devrait pas argumenter; car J'ai vu que si les femmes sont très argumentatives, les hommes deviennent sourds. Ils n'écoutent tout simplement pas ce que les femmes disent. Si elles sont très agressives, alors les hommes se taisent totalement. Donc, dans vos interactions, vous devez vous comporter d'une manière naturelle, en tant qu’homme et en tant que femme...
Nous devons aussi percevoir, être conscients, savoir à quel point nous avons pris conscience de nos relations les uns avec les autres, ce qui est la conscience collective du Virata, du cerveau, du Sahasrara ....
Alors maintenant, il n'y a pas de temps pour la léthargie, il faut maintenant s'élever et s’éveiller. J’espère qu’aujourd'hui, c'est le jour où vous allez plonger en "nirvikalpa" (en conscience sans doute). Mais ce n'est que par vos efforts que vous y resterez, sinon vous glisserez de nouveau vers le bas ... Vous n'êtes pas des robots, vous n'êtes pas des machines, vous avez évolué par le processus d'évolution. Et ce n’est que par le processus d’évolution que vous pouvez atteindre une personnalité plus élevée. Donc quoi que nous fassions, ou quoi qui soit correct, c'est à vous d’en montrer les résultats.

On peut donner à vos Sahasrara une grande illumination, mais encore, ils s'effondreront. Vous devez savoir que quelle que soit la hauteur à laquelle on vous porte, c'est à vous de l'entretenir par vos actes et une forte volonté personnelle. »
Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Alpe Motta, Italie, 04/05/1986
Publié par sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire