lundi 2 mai 2011

L'ouverture du Sahasrara


« Et il arriva que Je vis réellement le Sahasrara, bien sûr, vous savez qu'il y a une différence entre vos Sahasraras et le mien. Et Je vis le Sahasrara s'ouvrir magnifiquement et les pétales étaient comme des flammes, des flammes rondes, arrondies, des flammes magnifiquement colorées et rondes, de couleurs différentes.

C'est pourquoi Je porte aujourd'hui des blouses et des saris aux couleurs variées.



Je vis beaucoup de si belles permutations et combinaisons, comme si chaque pétale était individuellement, absolument complet et parfait, tout en étant si bien intégré (au tout). La façon dont ils s’ouvraient, leur mouvement était si rythmique et si harmonieux. Il n'y avait aucun problème, mais une belle harmonie entre eux. Aucune fluctuation, nulle part, comme s'ils dansaient en rythme, (totalement) ouverts.

Et les toutes couleurs déployaient leur lumière dans l'aura. Au centre, Je vis l’Agnya, on peut dire la couleur du Soleil et tous les chakras étaient là et émettaient aussi de la lumière, mais les chakras avaient des tons plus sombres, ils étaient si sombres qu'ils semblaient être noirâtres, vous voyez, si sombres. Ils avaient une couleur tellement condensée, et ils émettaient aussi de la lumière tout autour. Et la lumière, dès que le tout s’ouvrit, la lumière s’étala totalement. Puis Je vis le ciel….

D’abord, J'ai dû ouvrir mon Sahasrara, ensuite, vos Sahasraras pouvaient être ouverts.

Et puis J’ai senti qu’un flux énorme de vibrations commença à s’écouler. Tant de rayons tombaient sur moi, une pluie torrentielle, voyez-vous, tombait sur moi, absolument. J'étais tellement trempée par cette joie, vraiment J'étais abandonnée, totalement perdue (dans cette joie). Puis Je sentis que dès lors, la Création résonnait entièrement de cette conscience universelle, Je le sentis simplement. Tout était achevé, seule la joie demeure partout perceptible. Ce fut un moment tellement beau… »

Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara Puja, Bordi 1979.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire