mardi 10 mai 2011

Le chien du jardin




« Shri Mataji était partie de Cabella pour donner un programme à Turin. Les Yogis locaux avaient mis leur résidence à sa disposition afin qu’elle put se reposer et nous avions aidé au ménage de la maison ce jour-là. Comme nous venions tout juste d’emménager, nous ne connaissions personne pour garder notre chien ; il était donc resté dans le jardin. C’était un berger catalan qui avait l’habitude de voir du monde.
En fin d'après midi, on l’attacha pour le mettre hors de vue de Shri Mataji afin de ne pas la gêner. J'étais dans la cuisine pour aider à préparer du thé et des boissons pour les yogis voyageant avec Shri Mataji, quand je l'entendis dire:
- Il y a quelqu'un d’autre qui veut entrer à l'intérieur pour me rencontrer. Personne ne savait de qui Shri Mataji parlait !
- Il y a quelqu'un dans le jardin. Puis un yogi dit:
- Il n'y a personne dehors, Shri Mataji, seulement Enzo et le chien de Danya.
- Ah c'est cela! Laissez-le entrer, insista Shri Mataji.
Il faut dire que d’où Shri Mataji était assise, on ne pouvait pas voir le jardin.

Le chien, une fois entré, se montra timide, alors que d’ordinaire il sautait de joie sur les gens qu’il rencontrait ; là, il était très calme. Je me souviens qu’il se contentait de l’observer simplement. Shri Mataji regarda ses yeux noirs humides et dit:
- Ses yeux ne sont qu’amour.
A cette période, le chien boitait un peu en raison d'une blessure qui tardait à guérir. Shri Mataji s'en aperçut immédiatement. Avec beaucoup d'affection, Shri Mataji demanda à ce qu’on lui donna des vibrations. (Et je ne pus m'empêcher de sourire à ce clin d’œil d’humour, car Shri Mataji demanda justement cela à un yogi qui n'aimait pas vraiment les chiens !).

Au cours du voyage à New York où Shri Mataji avait rencontré cet adorable chat, "Quel bon chat!" avait-elle dit de lui, elle nous avait dit quelques mots sur la différence entre les chats et les chiens. Beaucoup en ont déjà entendu parler en sa présence. Il semblerait que les chats sont sur le canal gauche de l'évolution et donc peuvent parfois voir la négativité. Il peuvent plus facilement que les chiens véhiculer cette négativité, car certains chats n’y résistent pas alors qu'un chien habituellement cherchera à s’en débarrasser. C'est pourquoi, dans le passé, certains médiums ont utilisé ces pauvres chats innocents pour leurs actions douteuses. Les chiens, eux, se trouvent sur le canal central et, par conséquent pourraient renaître la vie suivante comme être humain…
Il a toujours été merveilleux de voir à quel point les animaux réagissaient bien aux vibrations extraordinaires de Shri Mataji et combien d'amour Elle avait pour chaque créature grandes ou petites.»
Danya
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire