lundi 30 mai 2011

Le silence selon Gandhi






« L'expérience m'a enseigné que le silence fait partie de la discipline spirituelle du chercheur de la Vérité...Quand on y réfléchit, on ne peut s’empêcher de penser que la moitié de la misère du monde disparaîtrait si nous, mortels agités, connaissions les vertus du silence. Avant la civilisation moderne, nous nous accordions au moins 6 à 8 heures de silence sur vingt-quatre.

La civilisation moderne nous a appris à changer la nuit en jour et la magie du silence en vacarme et bruit impertinents.
Ce serait vraiment formidable si, dans nos vies occupées, nous pouvions nous retirer en nous-mêmes, ne serait-ce que quelques heures par jour et nous préparer à écouter la voix du grand Silence. Si nous sommes prêts à l’écouter, la radio divine chante toujours au fond de nous, mais sans silence, il est impossible de l'entendre. Sainte Thérèse a utilisé une belle image pour illustrer les bénéfices du silence :

"on ressent immédiatement que nos sens se rassemblent, comme des abeilles qui s’en retournent à la ruche et s’enferment dans le travail sans effort ni soin de votre part. Ainsi Dieu récompense la violence que votre âme s’est infligée à elle-même, et lui donne une telle domination sur les sens que lorsqu’elle désire se retrouver en elle-même, les sens lui obéissent
et se rassemblent. Dès le premier appel de la volonté, ils se rassemblent de plus en plus vite. Finalement, après plusieurs exercices de ce type, Dieu leur permet de trouver un état de repos absolu et de parfaite contemplation." »

Gandhi, le chemin vers Dieu , compilation de M. S. Deshpande
chapitre 10 : méditation, (Ramanama) les vertus du silence
publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire